| envisager un autre cycle |
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 11 septembre, hum ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Bouzak
Administrateur


Nombre de messages : 985
Date d'inscription : 09/09/2005

MessageSujet: 11 septembre, hum ?   Lun 9 Jan - 22:40

Général Ivashov : « Le terrorisme international n’existe pas »
par Général Leonid Ivashov

Le général Leonid Ivashov était le chef d’état-major des armées russes au moment des attentats du 11 septembre 2001. Ayant vécu les événements de l’intérieur, il nous en donne une analyse très différente de celle de ses homologues états-uniens. Comme lors de son intervention devant la conférence Axis for Peace 2005, il explique ici que le terrorisme international n’existe pas et que les attentats du 11 septembre sont une mise en scène. Ce que nous voyons n’est qu’un terrorisme instrumentalisé par les grandes puissances et qui n’existerait pas sans elles. Plutôt que de feindre une « guerre mondiale au terrorisme », il avance que la meilleure manière de réduire les attentats se situe dans le rétablissement du droit international et la coopération pacifique entre les États aussi bien qu’entre leurs citoyens.

Comme le montre la situation mondiale, le terrorisme apparaît partout où s’exacerbent les contradictions, où intervient un changement de relations sociales ou de régime, où apparaît une instabilité politique, économique ou sociale, où se libèrent des potentialités agressives, où intervient la déchéance morale, où triomphent le cynisme et le nihilisme, où le vice se légalise et la criminalité explose.
C’est la globalisation qui crée les conditions pour ces phénomènes extrêmement dangereux. C’est dans son cadre qu’intervient le nouveau découpage de la carte géostratégique mondiale, que les ressources planétaires sont redistribuées, que les frontières des États sont défaites, que le système de droit international est mis en pièces, que les particularités culturelles sont effacées, que la vie spirituelle s’appauvrit…
L’analyse de l’essence du processus de globalisation, ainsi que des doctrines politiques et militaires des États-Unis et de certains autres pays, prouve que le terrorisme contribue à la réalisation d’une domination mondiale et à la soumission des États à une oligarchie mondialisée. Cela signifie que le terrorisme n’est pas un sujet indépendant de la politique mondiale mais simplement un instrument, un moyen d’instaurer un monde unipolaire ayant un seul centre de direction globale, un expédient pour effacer les frontières nationales des États et instaurer la domination d’une nouvelle élite mondiale. C’est justement cette nouvelle élite qui est le sujet clef du terrorisme international, son idéologue et son « parrain ». L’objet principal de la nouvelle élite mondiale est la réalité naturelle, traditionnelle, culturelle et historique, le système existant des relations entre les États, l’ordre mondial national et étatique de la civilisation humaine, l’identité nationale.
Le terrorisme international actuel est un phénomène qui combine l’emploi de la terreur par des structures politiques étatiques et non étatiques comme moyen d’atteindre ses objectifs politiques par la voie de l’intimidation, par la déstabilisation sociale et psychologique de la population, par l’écrasement de la volonté de résister des organes du pouvoir et la création des conditions propices à la manipulation de la politique de l’État et de la conduite de ses citoyens.
Le terrorisme est l’instrument d’une guerre d’un nouveau type. Simultanément, le terrorisme international, en accord avec les médias, devient le système de gestion des processus globaux. C’est précisément la symbiose des médias et de la terreur qui crée les conditions permettant des tournants dans la politique internationale et des modifications de la réalité existante.

Si l’on analyse dans ce contexte les événements du 11 septembre 2001 aux États-Unis, on peut en tirer les conclusions suivantes :
1. Les commanditaires de ces attentats sont les cercles politiques et les milieux d’affaires qui avaient intérêt à déstabiliser l’ordre mondial et qui avaient les moyens de financer cette opération. La conception politique de cet acte a mûri là où sont apparues des tensions dans la gestion des ressources – financières et autres. Les raisons de ces attentats doivent être recherchées dans la collision des intérêts du grand capital au niveau transnational et global, dans les cercles qui ne sont pas satisfaits par les cadences du processus de globalisation ou par la direction que ce processus prend.
À la différence des guerres traditionnelles dont la conception est déterminée par des politiciens et des généraux, les initiateurs en furent des oligarques et des politiciens qui leur sont soumis.
2. Seuls les services secrets et leurs chefs actuels ou retraités – mais ayant conservé de l’influence à l’intérieur des structures étatiques – sont capables de planifier, organiser et gérer une opération de telle ampleur. D’une manière générale, ce sont les services secrets qui créent, financent et contrôlent les organisations extrémistes. Sans leur soutien, de telles structures ne peuvent pas exister – et encore moins effectuer des actions d’une telle ampleur à l’intérieur de pays particulièrement bien protégés. Planifier et réaliser une opération de cette échelle est extrêmement compliqué.
3. Oussama ben Laden et « al Qaïda » ne peuvent être ni les organisateurs ni les exécutants des attentats du 11 septembre. Ils ne possèdent ni l’organisation requise pour cela, ni les ressources intellectuelles, ni les cadres nécessaires. Par conséquent, une équipe de professionnels a dû être formée et les kamikazes arabes jouent le rôle de figurants pour masquer l’opération.
L’opération du 11 septembre a changé la marche des événements dans le monde, dans la direction qu’avaient choisie les oligarques internationaux et la mafia transnationale, c’est-à-dire ceux qui aspirent au contrôle des ressources naturelles de la planète, à celui du réseau d’information globale et des flux financiers. Cette opération a aussi joué le jeu de l’élite politique et économique des États-Unis qui aspire également à la domination globale.

L’usage du terme « terrorisme international » vise à remplir les objectifs suivants :
- la dissimulation des buts réels des forces réparties à travers le monde, luttant pour la domination et le contrôle global ;
- le détournement des revendications des populations dans une lutte aux buts incertains contre un ennemi invisible ; la destruction des normes internationales fondamentales, l’altération conceptuelle des termes tels que : agression, terreur étatique, dictature ou mouvement de libération nationale ;
- la privation des peuples de leur droit légitime à la résistance armée contre l’agression et à l’action contre l’activité de sape de services spéciaux étrangers ;
- la renonciation à la défense prioritaire des intérêts nationaux, la transformation des objectifs dans le domaine militaire par un glissement vers la lutte contre le terrorisme, la violation de la logique des alliances militaires au détriment d’une défense conjointe et au profit de la coalition antiterroriste ;
- la résolution des problèmes économiques par voie d’une contrainte militaire forte sous prétexte de la lutte contre le terrorisme.

Pour combattre efficacement le terrorisme international, il faut prendre les mesures suivantes :
- confirmer devant l’assemblée générale de l’ONU les principes de la Charte des Nations-Unies et du droit international comme devant être respectés par tous les États ;
- former une union géostratégique de civilisation (peut-être sur la base de l’Organisation de coopération de Shanghai, qui regroupe la Russie, la Chine, le Kazakhstan, la Kirghizie, le Tadjikistan et l’Ouzbékistan.), avec une autre échelle de valeurs que celle des Atlantistes ; élaborer une stratégie de développement des États, un système de sécurité internationale, un autre modèle économico-financier (ce qui signifierait remettre le monde sur deux pieds) ;
- associer (sous l’égide de l’ONU) les élites scientifiques à l’élaboration et la promotion des conceptions philosophiques de l’Être humain du 21e siècle
- organiser l’interaction de toutes les confessions religieuses du monde, au nom de la stabilité du développement de l’humanité, de la sécurité et du soutien mutuel.

Général Leonid Ivashov
Le général Leonid Ivashov est vice-président de l’Académie des problèmes géopolitiques. Il fut chef du département des Affaires générales du ministère de la Défense de l’Union soviétique, secrétaire du Conseil des ministres de la Défense de la Communauté des États indépendants (CEI), chef du Département de coopération militaire du ministère de la Défense de la Fédération de Russie. Il était chef d’état-major des armées russes, le 11 septembre 2001.

(source : Réseau Voltaire)

_________________
Nous on reste à crier
Que ça nous blesse
Que l'infiniment grand petit ici on déteste
A mettre au feu
Ta gentillesse
A dépolir le vert qui coule de tes yeux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peps



Nombre de messages : 225
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: 11 septembre, hum ?   Mar 10 Jan - 11:01

Je pense qu'il se leurre sur les commanditaires du 11 septembre, mais qu'il vise juste quant aux conséquences de cet attentat.

La lutte contre le terrorisme, déclenchée avec le 11 septembre, est devenue le prétexte pour tout faire avaler, notamment la privation de libertés, en France comme ailleurs.
En quoi des caméras vont-elles empêcher des mecs de se faire exploser ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krys



Nombre de messages : 1006
Localisation : Fermons-les-clans
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: 11 septembre, hum ?   Lun 11 Sep - 18:20

Alliende, 33 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CéLine
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 484
Age : 45
Date d'inscription : 26/09/2005

MessageSujet: Re: 11 septembre, hum ?   Lun 11 Sep - 21:31

Ce qui me fout la trouille dans tout cet après 11 septembre, c'est la fabrication ideologique qui se met en place "grace" a ces attentats, d'un extrement comme de l'autre.

D'un coté, Bush et son utilisation de la psychose pour mener ses guerres et de l'autre une partie de l'extreme gauche qui, ces derniers temps a tendance partir en vrille totale !!!!
Au debut, le n'importe quoi qui circulait sur "le 11 septembre est en fait un coup d'Israel pour faire poter le chapeau aux arabes" ne m'a guere etonnée, sans doute trop laissée indifferente tant je trouvais la ruse grossière et les interêt des initiateurs de cette "idée" evidents. Mais petit a petit, je me suis rendu compte qu'une forme moins grossière de ce detournement prend peu a peu de l'ampleur dans une grande partie de l'extreme gauche et j'avoue que 1. ca me fout la trouille
2. ca me fout aussi la gerbe
3. ca me deprime serieusement (bordel, je me sens tellemnt d'extremen gauche aussi et tellement opposée a eux sur ce point là que j'ai l'impression de devenir un extraterreste!!!)

J'ai eue une conversation hallucinante avec un collegue dernierement qui ma expliqué super serieusement que tout ca n'etait que coup monté par le gouvernement americain, qu'il n'y avait personne dans les avions et que les tours avaient été evacués peud e temps avant els attentats de tout les grands pontes...gloupssss.
Et quand tu as le malheur de trouver que c'est du foutage de gueule une telle idée, voir un truc carrement malsain et dangeureux, tu te fais traiter de pro-Bush. Comme si encore une fois (je dis "encore une fois" car bizarrement, enfin pas si bizarrement que ca d'ailleurs, cela me rappelle le conflit Israel/Palestine), tu ne pouvais te positionner que dans le "blanc/"noir", "mechant/"gentil".
Si je na'dmet pas cette theorie du complot, je cautionne donc toute l'ideologie conservatrice de Busk et consorts. Est il si impossible de se dire qu'effectivement tout n'est pas forcement bien ecrit comme le gouvernement americain le martele, que certaines couleuvres ne passe pas sans pour autant devoir virer à la parano opposée ???

Mickael jackson a bien du souci a se faire dans ce siecle, decidement le gris est mal vu. Et le doute, toujours le doute, surtout le doute, a t'on perdu la deinition de ce putain de mot ?????

CéLine qui va demander une carte de sejour martienne si ca continue alien

ps : voulez vous rire un peu ?? Mon collegue m'a aussi affirmé que personne n'etait allée dans la lune..j'avoue ne pas avoir osé demandé quel etait donc alors le but de cette soi disant manipulation et si Israel etait dans le coup (je sens qu'il 'naurait guere apprecié mon humour et me faire traiter d'être de droite 2 fois dans la même journée, c'est trop pour mon p'tit coeur!!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pelleteuse-de-nuages.over-blog.com
slippeur
Administrateur


Nombre de messages : 255
Date d'inscription : 12/09/2005

MessageSujet: Re: 11 septembre, hum ?   Jeu 14 Sep - 13:30

Je vais plus réagir sur ton collègue que sur le 11 septembre...

Citation :
J'ai eue une conversation hallucinante avec un collegue dernierement qui ma expliqué super serieusement que tout ca n'etait que coup monté par le gouvernement americain, qu'il n'y avait personne dans les avions et que les tours avaient été evacués peud e temps avant els attentats de tout les grands pontes...gloupssss.

Il t'as probablement parlé de la difficulté a envoyer un avion dans une tour, de la quasi necessité d'une balise emettrice, de société israeliennes dont les employés ont été prevenus par mail, de tous ceux qui n'etaient pas venus bossé ce jour là. Peut etre t'as t-il aussi parlé de l'explosion que certains auraient ntendu quelques temps apres que les avions aient percutré les tours, et avant ce que ces dernières ne s'effondrent... etc...
Grosso modo; il a lu le bouquin de Meyssan "leffroyable imposture". Meyssan est un journaliste du reseau voltaire et avait fait grand bruit en expliquant tout cela chez ardisson un soir. J'ai lu son bouquin, et celui a qui avait suivi, revenant en details sur les elements qui lui faisait pensé qu'aucun avion n'avait percuté le pentagone. J'avais deja parlé de ces bouquin ici car ils recelent cependant des elements, eux, dignes d'interet, mais il faut trier je pense. Les arguments tape à l'oeil, pro conspirationniste etc... remplissent les 30 premieres pages. Ensuite, l'auteur reveint en detail sur les liens du compexe militaroindustriel, de l'industrie petrolière qui existe avec le pouvoir americain. Il explicite egalement les liens financier entre la famille Bush et un de leur s financioer la famille Ben Laden . etc... Là encore, des documentaires ont repris ces elements de façon relativcement pragmatique, ou plus tape à l'oeil (fereineith 911"). La force du bouquin de meyssan est d'avoir melé ses supposition en se reposant sur des bases tangibles, verifiables, mais dont nous ne maitrisons pas ni les tenant ni les aboutissants.
Là où ton collegue a perdu pied je pense, est, quune fois admise cette theorie du complot, la logique est bianire : t'es pour ou contre. Imaginer qu'une famille ne peut etre assimilée à un de ses membres, quil peut exister des liens diplomatiques entre pays dont les habitant entretiennent une haine de ce qu'il representent les uns pour les autres etc... devient impossible. Pourtant la realité est rarement binaire non ? en informatique si, mais bon...


Pour l'alunissage. Autre sujet qui m'avait interessé car une personne m'avait egalement dit "de toute manuière on est jamais allé sur la lune". Et comme je passais mes nuits d'été a reperer les constellations, la reaction fut rapide.
En gros, de ce que j'en pense, la theorie que l'alunissage n'a pas eu lieu tient principalement aux clichés de l'époque. Et là je rejoins tous cexu qui disent que ces photos son truquées.

Celle ci par exemple :



Jamais le drapeau americain situé dans la zone d'ombre à droite de l'image sur le module ne pourrait etre visible.
La photo est probablement retouchée.
De même, je n'arrive pas à trouver la photo mais il y a un cliché montrant un module posé sur le sol lunaire constitué de silice. Ce module se pose verticalement. Il devrait donc y avoir un sorte de trou au droit du "reacteur" suite au souffle lorsque l'appareil s'est posé. Or le sol est strictement plat sur la photo.
Bref, il y a quelques points qui ne collent pas mais... : cela ne suffit en rien a affirmer qu'il n'y a pas eu alunissage. Il ne faut pas oublier le contezxte geopolitique de l'épôque et la course à la supremacie spatiale entre les deux blocs. Dans cette optique on peut par contre imaginer que certains cliché ont ete retouchés de façon a asseoir l'empreinte americaine (le coup du drapeau sur le module), voire de retoucher (recréer ?) des clichés simplement de mauvaise qualité...


Dernière édition par le Jeu 14 Sep - 18:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krys



Nombre de messages : 1006
Localisation : Fermons-les-clans
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: 11 septembre, hum ?   Jeu 14 Sep - 18:10

slippeur a écrit:
J'ai lu son bouquin, et celui a qui avait suivi, revenant en details sur les elements qui lui faisait pensé qu'aucun avion n'avait percuté le pentagone.

http://www.voltairenet.org/IMG/swf/pentagon_fr.swf
ce truc là ?

slippeur a écrit:
Jamais le drapeau americain situé dans la zone d'ombre à droite de l'image ne pourrait etre visible.
La photo est probablement retouchée.

heu.. je ne vois pas de voit pas de drapeu americain dans une zone d'ombre a droite de l'image, que doit je en conclure ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
slippeur
Administrateur


Nombre de messages : 255
Date d'inscription : 12/09/2005

MessageSujet: Re: 11 septembre, hum ?   Jeu 14 Sep - 18:33

message precedent édité. J'ai eu une coupure internet tout l'apres midi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
slippeur
Administrateur


Nombre de messages : 255
Date d'inscription : 12/09/2005

MessageSujet: Re: 11 septembre, hum ?   Jeu 14 Sep - 18:43

krys a écrit:

http://www.voltairenet.org/IMG/swf/pentagon_fr.swf
ce truc là ?

Oui.
Putain ce que c'est tape à l'oeil avec la musique...lol
Le bouquin developpe les questions posés dans cette "bande annonce"...
A la limite, pour qui veut bouffer de la theorie du copmlot, ce truc là est "plus derangeantt" que les propos sur le WTC evacué... (c'est des mannequins qu'ils balancçaient des tour alors ??? pffff faut pas deconner...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biloute

avatar

Nombre de messages : 9
Age : 29
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: 11 septembre, hum ?   Sam 23 Sep - 22:38

En parlant du 11 septembre, j'suis aller voir le film cette aprem, "World Trade Center" ben il est pas mal, trés bien fait!

J'ai beaucoup aimé! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.noirdesir.zikforum.com
Bouzak
Administrateur


Nombre de messages : 985
Date d'inscription : 09/09/2005

MessageSujet: Re: 11 septembre, hum ?   Lun 4 Fév - 20:30

La version de Slippeur/Réseau Voltaire confirmée par le parlement japonais, ça fait froid dans le dos, personne ne sait ce qui s'est passé mais tout le monde suit aveuglément :
http://www.voltairenet.org/article154482.html

cheers

_________________
Nous on reste à crier
Que ça nous blesse
Que l'infiniment grand petit ici on déteste
A mettre au feu
Ta gentillesse
A dépolir le vert qui coule de tes yeux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bouzak
Administrateur


Nombre de messages : 985
Date d'inscription : 09/09/2005

MessageSujet: Re: 11 septembre, hum ?   Mar 7 Juil - 13:04

Citation :
La Sénatrice Afro-Américaine Cynthia McKinney est enfermée dans une prison israélienne pour avoir participé au mouvement Free Gaza. Elle a été arrêtée dans les eaux internationales avec une vingtaine d’autres personnes du bateau « Arion » sous pavillon grec et en mission humanitaire pour le compte de l’association américaine « Free Gaza ». Parmi les autres personnes arrêtées se trouve l’Irlandaise prix Nobel de la Paix Mairead Maguire.

Je rappelle que Cynthia McKinney fut la première élue à avoir essayé de dénoncer les magouilles du 11 septembre 2001. C’est depuis cette époque que je me suis intéressé à elle. Il est essentiel que ce qui lui arrive soit dénoncé correctement à la face du monde. Parce que ça m’étonnerait que ce qu’elle a fait au sujet du 11 sept lui ait été pardonné par les maîtres des USA ! Et, connaissant les moeurs de l’impérialisme américano-sioniste, elle pourrait très bien disparaître tout simplement : une gêneuse de moins !

N’oubliez pas ce qui est arrivé à Daniel Pearl. Il travaillait pour le Wall Street Journal qui dénonça trois semaines après le 11 septembre 2001 que les familles Bush et Ben Laden étaient actionnaires toutes deux au même fond d’investissement, le groupe Carlyle, dont le père de George W. Bush est un des personnages les plus importants. L’ensemble des activités du Carlyle Groupe sont liées à l’armement ou à la Défense. Le Carlyle Group est un des plus importants fournisseurs du Pentagone. Quelques temps après que le Wall Street journal ait révélé les liens unissant les famille Bush et Ben Laden, le journaliste d’investigation Daniel Pearl, qui travaillait pour le Wall Street journal, part enquêter au Pakistan et s’y fait sauvagement assassiner. Par de vrais sauvages : par des Islamistes ! Vous vous rendez compte ? En fait cela faisait un gêneur de moins, évidemment ! et l’on a pu trouver très facilement sur internet la vidéo de son égorgement : la CIA avait fait le nécessaire pour son assassinat et pour la vidéo. Ce qui a servi à éliminer un gêneur et d’avertissement aux journalistes dignes de ce nom, ce qui a aussi servi de preuve de la sauvagerie desdits islamistes et à augmenter le racisme envers le monde arabo-musulman et donc à justifier la guerre d’Afghanistan.
Source : http://www.vagueeuropeenne.fr/actions-et-repression/Espaces/article/il-faut-sauver-cynthia-mc-kinney

_________________
Nous on reste à crier
Que ça nous blesse
Que l'infiniment grand petit ici on déteste
A mettre au feu
Ta gentillesse
A dépolir le vert qui coule de tes yeux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 11 septembre, hum ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
11 septembre, hum ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bastille - Le Vaisseau Fantôme - Septembre 2010
» Ray LaMontagne/Greg Leisz, 23 septembre, Café de la Danse
» Le 12 septembre , les parisiens metro/rer .
» Guns 'n Roses 13 septembre 2010
» 1st British Rockmeeting - Speyer, Allemagne, 4 septembre 1971

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Trip :: Aperçus-
Sauter vers: