| envisager un autre cycle |
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ségrégation ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Peps



Nombre de messages : 225
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Ségrégation ?   Mar 24 Jan - 16:12

L'abbé Pierre à l'Assemblée pour défendre le logement social

PARIS (Reuters) - L'abbé Pierre veut se rendre à l'Assemblée nationale ce mardi pour dénoncer des "amendements inacceptables" contre le logement social présentés par certains députés UMP.

L'amendement le plus controversé, adopté par la commission des finances, propose que le quota de 20% de logements sociaux que les communes de plus de 3.500 habitants doivent atteindre d'ici 20 ans s'applique en fait à la communauté d'agglomération.

Cela permettrait à certaines villes d'échapper au quota, en principe imposé depuis janvier 2002 en vertu de la loi sur la solidarité et le renouvellement urbain ("loi SRU"), les communes de leur agglomération très dotées en HLM compensant leur déficience en la matière.

L'amendement mettrait à mal l'ambition de mixité sociale défendue par le gouvernement.

"Je sais ce qu'est l'Assemblée nationale, pendant six ans j'en ai été membre. J'y vais pour dire avec quelle gravité m'apparaît ce débat qui touche ce pour quoi je me suis battu toute ma vie", déclare l'abbé Pierre dans une interview à Libération.

Les violences urbaines de l'automne, souligne le fondateur de la communauté d'Emmaüs, sont "la conséquence de plusieurs phénomènes liés à la crise de l'emploi, de l'école, du rôle des parents, mais nul ne peut occulter le lien avec la crise du logement".

"Quand l'expression logement social a été inventée, elle visait les personnes qu'il fallait aider. Aujourd'hui, cette formule vise ceux que l'on veut fuir. Ce sont des logements que l'on ne veut pas voir de chez soi."

L'abbé Pierre a aussi écrit au président Jacques Chirac pour lui demander de ne pas fléchir sur cette disposition de la loi.

Le débat parlementaire sur cette question reprend dans l'après-midi lors de l'examen du projet de loi d'"engagement national pour le logement", porté par le ministre de la Cohésion sociale Jean-Louis Borloo et déjà adopté par les sénateurs.

"Cette loi est très largement soutenue par l'opinion publique, toute révision à la baisse serait une indication d'une volonté moins forte dans le combat contre le mal-logement", commente l'abbé Pierre.

Lors de ses voeux à la presse, à la mi-janvier, Jean-Louis Borloo s'était refusé à commenter les amendements apportés par certains députés.

Au sein de l'UMP, le clivage entre partisans et adversaires du quota imposé par la loi SRU rejoint en partie celui entre chiraquiens et sarkozystes.

En novembre, le président de l'UMP Nicolas Sarkozy avait estimé dans Ouest-France qu'une "bonne politique du logement ne consiste pas à couvrir la France de logements sociaux mais à permettre aux salariés modestes d'être propriétaires de leur logement et ainsi libérer des HLM pour ceux qui n'ont pas les moyens d'être propriétaires".


Alors voilà.
Quand les banlieues brûlent, on va tout faire pour que tout aille mieux.
Sauf que dès que les braises se sont éteintes (le sont-elles ?), ces braves enculés de députés de députés UMP déposent des amendements pour remettre en cause l'obligation de 20% de logements sociaux dans chaque commune. Non en fait ce serait mieux que ce soit dans chaque agglomération de commune, comme ça nos bons électeurs bien calmes de droite seraient pas dérangés par le bruit et l'odeur vu qu'on entreposerait tous ces "jeunes issus de l'immigration" dans des villes prévues à cet usage mais non non non c'est pas des ghettos qu'on va officialiser vous y allez fort là.

Putain j'ai des envies de meurtre.

Ils ont un forum à l'UMP ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dune

Dune

Nombre de messages : 787
Date d'inscription : 26/09/2005

MessageSujet: Re: Ségrégation ?   Mar 24 Jan - 16:32

Ils raisonnent tellement à l’envers de ce qui serait à faire, qu’ils en sont ridicules.
L’ennui, c’est que ceux qui vivent dans des communes privilégiées sont tout à fait satisfaits de ce genre d’amendement et ne vont pas s’élever contre.
Pourtant de la mixité dans les zones d’habitations découlent la mixité dans les établissements scolaires et un espoir de sortir d’une spirale peu encourageante.

Ils ont tout faux. C’est des ghettos de riches, qu’ils vont (veulent ?) faire. Il n’y aura plus qu’à construire des murs autour et faire surveiller par les flics.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peps



Nombre de messages : 225
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Ségrégation ?   Mar 24 Jan - 18:31

Ayé j'ai trouvé 2 forums UMP.

Ca pique aux yeux Shocked mais j'ai besoin d'avoir leur avis sur ces amendements...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dune

Dune

Nombre de messages : 787
Date d'inscription : 26/09/2005

MessageSujet: Re: Ségrégation ?   Mer 25 Jan - 9:48

• Vous pouvez accéder librement à l’ensemble du site en tant que visiteur.
• Vous pouvez également proposer des contributions et participer aux Forums. Pour cela, il faut être adhérent de l’UMP


Shocked Tu as pris ta carte, Peps ? Laughing

Je me suis perdue dans les couloirs et je n'ai même pas trouvé la bonne porte pour ce type de sujet Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peps



Nombre de messages : 225
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Ségrégation ?   Jeu 26 Jan - 11:32

Bon allez ok j'avoue :

Peps, ça veut dire Petit Enculé de Pourriture Sarkozyste 8)

Je t'aide :

http://www.lecybermilitant.com/
http://2007-sarkozy.probb.fr/

Bon amusement ! affraid
(apparemment ça censure méchamment...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marco



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Ségrégation ?   Jeu 26 Jan - 17:00

Mis à part le front populaire de 36 je n'ai rien appris de bien joyeux dans l'histoire de la politique française de 1789 à nos jours.



Vivent Léon Blum et l'abbé Pierre!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dune

Dune

Nombre de messages : 787
Date d'inscription : 26/09/2005

MessageSujet: Re: Ségrégation ?   Ven 27 Jan - 10:17

Société

L'UMP réduit la surface des HLM
Les députés ont adopté l'amendement Ollier qui rogne le quota de 20 % de logements sociaux de la loi SRU.

par Tonino SERAFINI
QUOTIDIEN : vendredi 27 janvier 2006


Après les violences urbaines, on avait cru comprendre qu'il y avait urgence à mieux répartir les logements sociaux sur le territoire, pour éviter la constitution de quartiers du désespoir. Pour éviter la relégation des laissés-pour-compte des mutations économiques dans quelques secteurs où sévissent le chômage de masse et l'échec scolaire. Mais, dans la nuit de mercredi à jeudi à l'Assemblée nationale, les députés ont fait tout le contraire. Ils ont adopté l'amendement de Patrick Ollier (UMP, Hauts-de-Seine) qui vide de sa substance l'article 55 de la loi de solidarité et de renouvellement urbains (SRU) obligeant les villes résidentielles à atteindre un quota de 20 % de HLM.

Sur le même sujet
«Des villes pourront s'exonérer de leurs obligations»
«Respectée». En novembre, Chirac jugeait nécessaire ce dispositif : «La vérité m'oblige à dire que cette loi SRU a connu des effets positifs puisqu'un nombre important de communes a atteint cet objectif ou est en voie de l'atteindre [...]. Cette loi sera respectée.» Deux mois plus tard, l'Assemblée accouche de tout autre chose. Le quota de 20 % de logements locatifs sociaux va être habilement rogné. On inclura désormais dans ce comptage toutes les opérations d'accession à la propriété dès lors qu'elles sont réalisées par des ménages ne dépassant pas un certain seuil de revenus qui sera fixé par décret. Ainsi les HLM vendus à leurs occupants continueront à être comptés dans le quota des 20 % pendant cinq ans. Pareil pour les maisons à 100 000 euros de Jean-Louis Borloo. Pareil encore pour des logements neufs privés acquis par le biais du prêt à taux zéro.

L'article 55 de la SRU, revu et corrigé, devient un fourre-tout permettant aux villes déficitaires en HLM d'échapper à leurs obligations en menant des opérations immobilières d'accession à la propriété. «Si vous voulez inclure les logements vendus dans le quota des logements locatifs sociaux, il est évident que l'offre de logement locatif en sera diminuée d'autant», a pointé Geneviève Perrin-Gaillard (PS, Deux-Sèvres). Car si la loi SRU dit que 20 % des logements doivent être des HLM, elle dit en creux que les 80 % restant sont des logements privés. Il y avait de quoi maintenir l'accession à la propriété dans cet immense périmètre privé, sans laminer les 20 % du parc locatif social.

«Je vous demande de ne pas mettre en doute notre bonne foi», a plaidé Ollier. Il a multiplié les contorsions pour dire que son amendement ne touchait pas à l'article 55 tout en admettant qu'il permettait de compter autre chose que des HLM dans les 20 %. Sans convaincre. «Monsieur Ollier a affirmé que la majorité ne commettait pas un mauvais acte : en psychanalyse, c'est ce que l'on appelle une dénégation», a ironisé Jean-Pierre Brard (PC, Seine-Saint-Denis). Les arguments du député des Hauts-de-Seine n'ont pas plus convaincu les centristes. «Le groupe UDF n'est pas disposé à revoir l'article 55 [...]. Je ne voterai donc pas l'amendement de monsieur Ollier», a indiqué le député du Nord Francis Vercamer (lire ci-dessous).

Tape dans le dos. A ce moment du débat, plusieurs députés ont dénoncé les chimères de l'accession à la propriété pour les familles défavorisées. Certaines peuvent à peine payer un loyer en HLM. «La priorité, nous le savons tous, est de construire des logements sociaux pour les ménages les plus modestes [et] les populations en grande difficulté», a estimé Claude Darciaux (PS, Côte-d'Or). Son collègue Jean-Yves Le Bouillonnec (PS, Val-de-Marne) a dit qu'il intervenait au «nom des centaines de milliers de personnes en attente d'un logement». Après de nombreuses suspensions de séance et rappels au règlement, les députés UMP ont adopté l'amendement Ollier. A la fin de la séance, certains se congratulaient, se tapaient sur l'épaule, comme si la République venait d'accoucher d'une grande loi. Trois mois après les émeutes urbaines et moins de six mois après les incendies d'immeubles parisiens insalubres, c'est triste.



Je crois, qu'en revanche, l'amendement qui visait à élargir l'obligation de 20% aux communautés urbaines et non plus aux communes, a été rejeté. C'est déjà ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peps



Nombre de messages : 225
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Ségrégation ?   Ven 27 Jan - 17:08

Ils me dégoûtent ces UMP Evil or Very Mad


Et c'est hallucinant le nombre de fachos qui trainent sur les forums UMP Shocked

Gerbant.

Allez encore un petit :
http://www.forumsarkozy.com/index.php

Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thea

Thea

Nombre de messages : 564
Date d'inscription : 26/09/2005

MessageSujet: Re: Ségrégation ?   Ven 27 Jan - 17:14

tain Peps tu t es inscrit??? je suppose que tu n avais pas le choix?? Laughing rien que la photo de la premiere page et je me sauve Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peps



Nombre de messages : 225
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Ségrégation ?   Ven 27 Jan - 17:44

S'indigner ici de ce qui se passe en France c'est un bon début, mais on prêche quand même des convaincus nan ?

Le débat c'est la confrontation d'idées contraires ou divergentes, et c'est sur les forums UMP qu'on peut en avoir (quand on n'est pas censurés...)


Alors inscrivez-vous tous là-bas Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thea

Thea

Nombre de messages : 564
Date d'inscription : 26/09/2005

MessageSujet: Re: Ségrégation ?   Ven 27 Jan - 17:49

n aye l ont lobotomise le Peps c es tune approche pour nous rabattre la bas Twisted Evil Twisted Evil

je plaisante Peps, c est toi qui est dans le vrai mais pas le courage d affronter ca affraid Wink

et j edite pour rajouter aussi que je manque d arguments et d interet pour la politique dans ces cas la faut mieux se taire silent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ségrégation ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ségrégation ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Projet] La délégation officielle de TokioHotel-Live.com dans les files d'attente
» Le jazz
» A force d'abnégation !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Trip :: Aperçus-
Sauter vers: