| envisager un autre cycle |
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sergio

Aller en bas 
AuteurMessage
CéLine
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 484
Age : 45
Date d'inscription : 26/09/2005

MessageSujet: Sergio   Mer 28 Sep - 21:50

Serge Teyssot-Gay continue son "dialogue entre 2 rives" et sera en résidence à la Fondation Royaumont avec Khaled AlJaramani, début octobre, pour un projet intitulé "maqams et créations", qui rassemblent une vingtaine de musiciens de tous horizons autour des variations de maqams. Ce projet donnera au duo l'occasion de jouer avec, ainsi qu'avec la chanteuse classique Noma Omrane. Concerts les 8 et 9 octobre à la fondation Royaumont, et le 15 octobre à l'Institut du Monde Arabe (Paris)

Toujours avec Khaled AlJaramani, une date au Piccolo Téâtro de Milan est prévue le 13 octobre 2005, à l'occasion de la sortie de "Interzone" en pays transalpin.

De nouvelles dates sont prévues en France en novembre, pour plus d'info : sergeteyssot-gay.com.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pelleteuse-de-nuages.over-blog.com
CéLine
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 484
Age : 45
Date d'inscription : 26/09/2005

MessageSujet: Re: Sergio   Mer 28 Sep - 23:31

Pff le 15 octobre je pourrais pas y aller Crying or Very sad mais bon comme c'est pasque je serai au Canada, je suis d'un coup un peu moins triste Razz (bon n'empeche que y en amrre que les trucs que j'adorerai voir font rien qu'a passer pile dans mes dates de vacances..me suis deja fait avoir pour Idir y a 2 ans quand je suis partie en Egypte)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pelleteuse-de-nuages.over-blog.com
Marco



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Sergio   Jeu 26 Jan - 17:08

Avait été les voir "au ciel" à Grenoble.


Mémorable.



Avec les larmes au bout.



Larmes de bonheur bien sûr...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krys



Nombre de messages : 1006
Localisation : Fermons-les-clans
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Sergio   Mar 12 Sep - 16:18

Tentative de Bougeagedeculographie

Extrasystole Duo avec Marc Sens
Extrasystole featuring sur Quinquanon - Who defecate into your head bob ?
1996 Silence Radio
2000 On crois qu'on en est sorti
2000 featuring sur Giorgio canali 1000 VietNam
2000 Paysage avec palmier avec Bernard wallet
Featuring sur giorgio cannali -
2002 Des millions de morts se battent entre eux - K. Stynsinsky
2004 Featuring sur La rumeur - Paris nous nourri, paris nous affame
2004 Dis pas cà avec Lydie Salvayre, Marc Sens et Jean Paul Roy
2004 Dialogue entre deux rives avec Khaled Al Geremani > Interzone
2004 ? Carte blanche : Trois poèmes
2005 Interzone : Maquam et Création à la fondation royaumond
2005 Attila joszef avec Denis Lavant, Kristina Radi et Zolst Nagy
2006 Rodolphe Burger Méteor Show Extended aux vielles charues
2006 Slam et Souffle
A Venir ? Zone Libre avec Marc Sens et Cyril bilbaud
A Venir ? Collaboration avec La Rumeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krys



Nombre de messages : 1006
Localisation : Fermons-les-clans
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Sergio   Jeu 26 Oct - 18:23

Sergio sur Myspace

http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile&friendid=119088292

...

(Le gros de l'interet dru tuc, c'est qu'avec le système "D'ajout d'amis", ça nous fait un putain d'envoyé spécial sur la scène underground.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sergio   Ven 10 Nov - 7:27

Le morceau avec Kryzstof Styczinsky, il s'appelle pas "les cités désunies" , plutôt que "des millions de morts se battent entre eux"?
Revenir en haut Aller en bas
krys



Nombre de messages : 1006
Localisation : Fermons-les-clans
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Sergio   Ven 10 Nov - 11:20

D'après ce que j'ai compris, "les cités désunis" c'est un projet de bouquin, avec Krzysztof Styczynski , Julie Thomas et Noir Désir. "Des million de morts ce battent entre eux" C'est un poème de Krzysztof Styczynski , qui a été lu (et mis en musique par serge teyssot-gay) lors de la carte blanche à Noir Désir, accordé par france culture au couvent des ursuline, (Juste avant "Nous n'avons fait que fuir") qui ne saurais tarder a être édité, et qui est considéré par ses auteurs comme un prélude aux cités désunis.


Dernière édition par le Ven 10 Nov - 11:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krys



Nombre de messages : 1006
Localisation : Fermons-les-clans
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Sergio   Ven 10 Nov - 11:25

Citation :

© photographies - Julie Tomas - REPRODUCTION INTERDITE
Citation :

Krzysztof STYCZYNSKI
LES CITES DESUNIES Bertrand CANTAT

imagesJulie TOMAS
musiqueNOIR DESIR

Citation :
LES CITES DESUNIES

Krzysztof Styczynski

C'est le récit moderne d'hommes qui voient, se parlent, se rencontrent, rendent compte des voix et des évènements qui leur
parviennent de par le monde, au cour d'un voyage unique guidé par l'écriture, la musique et l'image et par ceux qui les transmettent.
C'est un voyage parmi d'étranges créatures appelées Humains.
C'est peut-être ce que l'écrivain a oublié de vivre et d'être : Chantre, Conteur ou Rhapsode...
C'est observer et voir, se confronter aux Hommes et aux colères du monde dans tout ce qu'il y a de terrible et de beau,
en se mêlant aux et des batailles qui AU DEHORS n'ont jamais cessé d'alimenter le chaos devenu parfois trop discret de notre quotidien.
__________________________

...Nous de la course folle, Nous du rêve englouti, Nous de la vigilance, Nous des tribus tornades,
Nous qu'on appelle encore, Nous carnes à la dérive, Nous du crime impétueux,
Nous du choc en retour,Nous de la tour en miettes, Nous de la peur muette...
Bertrand. Cantat - 21-3 N°4
.

Nous n'avons fait que fuir, nous cogner dans les angles, et sur la longue route des chiens resplendissants deviennent nos alliés.
Bertrand. Cantat
.

Je n'appelle pas poètes les gens qui font des vers, avec ou sans rimes,
mais l'homme qui est capable de changer profondément le monde.
Si un tel poète vit au milieu de nous, qu'il se nomme !
Qu'il fasse entendre sa voix !
Mais que cette voix puisse couvrir le rugissement de la bombe.
Henri Miller - Le temps des assassins
.

Ce n'est pas moi qui clame, c'est la terre qui tonne
Atila Joszef
.

Ce livre n'est pas un livre. Ce n'est pas une chanson. Ni un poème. Ni des pensées.
Mais des larmes, de la douleur, des pleurs, des désespoirs
qu'on ne peut pas encore arrêter ni raisonner. Des colères politiques fortes comme
la foi en dieu. Plus forte encore que cela. Plus dangereuses parce que sans fin.
Marguerite Duras - Ecrire
.

Ah ! Voyez comme les humains mettent les dieux en cause !
C'est de nous que viendraient tous leurs malheurs.
Quand ce sont eux qui aggravent leur sort du fait de leur propre sottise.
Homère - l'Odysée
.

La vie n'est qu'un fantôme errant, un pauvre comédien qui se pavane et
s'agite durant son heure sur la scène et qu'ensuite on n'entend plus;
c'est une histoire dite par un idiot, pleine de fracas et de fureur,
et qui ne signifie rien...

William Shakespeare - Macbeth

photographie . ©Julie TOMAS . reproduction interdite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krys



Nombre de messages : 1006
Localisation : Fermons-les-clans
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Sergio   Ven 10 Nov - 11:45

Citation :


K. Styczynski et Serge Teyssot-Gay . Montpellier © CAEDERE ...

NOIR DESIR i n v i t e CAEDERE à son concert FRANCE CULTURE de MONTPELLIER - juillet 2002 - CARTE BLANCHE Où il sera choisi de "lire" un extrait de "LES CITES DESUNIES" Krzysztof STYCZYNSKI / Serge TEYSSOT-GAY Serge Teyssot-gay accompagne à la guitare et à la voix une lecture de Krzysztof Styczynski sur un extrait de " L E S C I T E S D E S U N I E S " . . . Aux fins des journées de pagailles quand se replient paupières de volets et que d'étranges feux vacillent dans les yeux le poète se frotte dehors contre les bêtes. C'est Solitude c'est bataille c'est poussière c'est bataille c'est poussière et il n'attendra pas de traîner un vieux corps pour dire ce qu'il a vu pour dire ce qu'il sait maintenant. ZZZZZRRRRRR... . . . Puisque vu ce Chien se regardant dans le miroir y voir le reflet d'un Dieu prendre droit d'être et se dresser dire « vois mes mains » sortir parmi les autres, savoir de Chien délaissé de l'étreinte Des millions de morts se battent entre eux Être celui dont on ne prend plus de nouvelles &endash; Mes pensées dispersées dans une pension à la nuit la chambre que je suis Ce que je m'autorise à panser &endash; La première intention c'est l'esquisse pourquoi y repasser de l'encre Ce soir 1 mètre de plus de soleil clignotant sur la façade &endash; La solitude existe, Monsieur Des millions de morts se battent entre eux Un Antépoème en guise d'instruction &endash; Juge préconisant l'électrochoc de ne pas le refléter &endash; ZZZRRR... VIDES... les téléphones faxs télévisions radios bars boîtes supermarchés... vides &endash; C'est un homme qui parle un point c'est tout Des millions de morts se battent entre eux LES DIMANCHES FAMILIAUX piscine municipale cinéma tout public église pompe à essence la pompe à essences pour s'enfuir des autres et retrouver les mêmes... Ces petites images trouvées dans une poche sous une paupière ou sous un ongle Dialogue entre Diables et Dieux dans le dictionnaire Des millions de morts se battent entre eux La peur de mourir et la crainte du lendemain &endash; Jolie voisine fleurie vivante et seule Ma conscience qui ne me répond plus quand je lui parle j'ai trop dormi dans le panier du chien &endash; La justice la justice ZZZRRR... Déshabille-toi allonge-toi écarte-toi, là je brouille je te garde pour moi ZZZRRR... Là plus besoin de rose là plus besoin de chrysanthème des orties des orties des lianes des ronces des orties Des millions de morts se battent entre eux BOITES NOIRES... ventre voiture cinéma dancing cercueil chambre la chambre À 1,76 mètre sous terre ou à 1,76 mètre au-dessus de la terre Des griffures sur le corps alors que je dors seul Et merde et merde qu'est-ce j'attends pour tout casser dans l'antichambre du cercueil LA BRIQUE / LE CAILLOU &endash; L'abandon comme choix non comme accusation L'annuaire téléphonique disparaissant La Pensée se figeant dans la nouvelle ère glaciaire et la Littérature prostrée dans les congélateurs avec ses écriveurs dans des glaçons Remettre de l'ordre dans mes idées est-ce indispensable 1, 4, 6, 3, 2, 99, ça s'enchaîne et s'enchaîne... Des millions de morts se battent entre eux ... ________________________________________________________________________________________________________ CAEDERE invite... L'auteur de "PROJET ADRIEN VIE" publié chez CAEDERE, Nicolas Styczynski que Christophe Perruchi accompagne au clavier et à la voix sur la lecture de : (poème du) temps défiguré, suivi de Jean-François Pauvros accompagnant à la guitare Marylia Corbot au chant, dont certains textes sont de Gôzô Yoshimasu (THE OTHER VOICES - CAEDERE) . . . Nicolas STYCZYNSKI / Christophe PERRUCHI (poème du) temps défiguré je vis et je regarde la danse fatiguée d'une femme férale elle crache du noir à la fontaine puisqu'1.000.000 de cigarettes au c�ur précisément de la cité obèse cela maintenant tangue toutes les nuits on ne sait pas ce qui vient, exactement je vis et je regarde les amants en lambeaux , tous couteaux dans le ventre , la peau partie paradant jusqu'au fleuve pour y noyer au fond les mirages éjointés et la passion du bien je vis et je regarde le halo nauséeux d'une lune insereine, échouée sur les flots je vis et je regarde sur le pont on bat festivement des nègres et des gnomes , dans les poches la liste de tous les droits civiques , une invitation au concert noisy de l'affaissement du monde je vis et je regarde former moderne tour les débris et ferrailles du monde technologique, automobiles et avions de combat , carcasses de pères, chiens et nouveaux-nés je vis et je regarde au chevet de ma chambre ce cutter attractif et l'essai copyright adrien vie deux mille : Esthétique de la cruauté je vis et je regarde mon visage à sang , mon visage modifié le membre exfolié, superflu dents tombant on ne peut rien faire puisque s'inaugure un futur dégagé de chair et de bonté je, homme nouveau spectre complètement contemporain. .







2 ème PARTIE

_________________________

Bertrand CANTAT / NOIR DESIR

interprétent un morceau inédit de 60 minutes

" N O U S N ' A V O N S F A I T Q U E F U I R "

...à paraître chez VERTICALES...


Dernière édition par le Ven 10 Nov - 11:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krys



Nombre de messages : 1006
Localisation : Fermons-les-clans
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Sergio   Ven 10 Nov - 11:49

la mouture actuelle (et déja toute de broken link) du site :
http://perso.orange.fr/21-3/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sergio   Ven 10 Nov - 12:57

Heureux d'apprendre que ça ("des millions de morts se battent entre eux", donc) doit être publié, je trouve ce texte terriblement inspiré, senti

"les exilés du coeur cherchant dans des pornos de jeunes mariés en lune de merde sur le parking du motel purgatoire"
"


En fait c'est comme si l'écriture de Styczynski m'avait remis les compteurs à zéro, c'est une leçon d'esthétique contemporaine, un peu comme la saison en enfer.
Revenir en haut Aller en bas
krys



Nombre de messages : 1006
Localisation : Fermons-les-clans
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Sergio   Sam 11 Nov - 0:49

http://web.archive.org/web/20021119164057/perso.wanadoo.fr/21-3/21.4h.html
http://web.archive.org/web/20030303211106/http://perso.wanadoo.fr/21-3/4e.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krys



Nombre de messages : 1006
Localisation : Fermons-les-clans
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Sergio   Lun 13 Nov - 17:50

Un gros paquet de news, glané sur la page MySpace :

>>> « Interzone, deuxième jour », le nouvel opus du duo Serge Teyssot-Gay / Khaled Aljaramani vient d’être enregistré. Pour ce nouvel album, quelques invités prestigieux rencontrés lors des sessions de création « Maqams et créations » initiés par la fondation Royaumont ont rejoint le duo : Noma Omran, chanteuse classique syrienne, Bijan Chémirani, percussionniste ( zarb, daf, cruche, tambour gnawa), Gilles Andrieux : saz, kamentcheTari Akhbari : chant classique. Sortie prévu le 8 janvier (Barclay), et tournée en suivant durant l’année 2007. Rien de calé encore, des news bientôt !

>>> Le projet Zone Libre (Serge Teysso-Gay, Cyril Bilbaud, et Marc Sens), zone de guitare / guitare / batterie totalement libérée, sortira aussi en janvier 2007 sur le label T. Rec. (www.t.rec.org) en collaboration avec ND Musique. Le trio devrait tourner en mai 2007.

>>> En décembre Serge enregistre aussi avec Denis Lavant la lecture des poèmes de Joszef Attila, création que l’on a pu voir à la Comédie de Reims et aux Vieilles Charrues, diffusée aussi sur France Culture. Cet enregistrement devrait accompagner un livre de ces poèmes, traduits par Kristina Rady, qui devrait sortir en 2007 aussi.

>>> Enfin le projet Zone Libre Vs Hamé ( la Rumeur) et Casey ( rappeuse ) sera enregistré en janvier 2007, à la Nef d’Angoulème, lieu d’accueil si chaleureux dont la fréquentation s’impose un peu chaque année.

>>> Prochains live : En Février, tournée Interzone, plus de news bientôt sur le calendrier 2007
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krys



Nombre de messages : 1006
Localisation : Fermons-les-clans
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Sergio   Lun 13 Nov - 17:56

opheliznotded a écrit:
Heureux d'apprendre que ça ("des millions de morts se battent entre eux", donc) doit être publié, je trouve ce texte terriblement inspiré, senti

"les exilés du coeur cherchant dans des pornos de jeunes mariés en lune de merde sur le parking du motel purgatoire"
"


En fait c'est comme si l'écriture de Styczynski m'avait remis les compteurs à zéro, c'est une leçon d'esthétique contemporaine, un peu comme la saison en enfer.

Figure-toi que je ne m'y susi même pas encore plongé, mais vu que j'ai un
gros trou dans mon emploi du temps, ca ne saurait tarder.
En fait j'avais même pas percuter que Lester B. et K. Styczynski, était la même personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krys



Nombre de messages : 1006
Localisation : Fermons-les-clans
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Sergio   Jeu 4 Jan - 17:09

http://www.150db.com/article.php?article_id=54&titre=

Citation :
Interview
Serge Teyssot Gay Serge Teyssot Gay

Nom incontournable de la scène rock française, grâce au groupe qui l’a révélé, mais surtout pour son jeu de guitare électrique et son charisme, Serge Teyssot Gay s’est indépendamment confronté à bien des expériences musicales. Rencontre du quatrième type.

Serge Teyssot Gay A quel moment de ta carrière as-tu ressenti le besoin de t’exprimer seul ?
En groupe tu exprimes une pensée collective, ce qui est très enrichissant et mène plus loin le raisonnement, mais j’avais envie de choses plus personnelles.


Pourtant ce que tu profères sont des mots qui ne t’appartiennent pas.
Depuis l’album Silence radio, j’ai découvert des personnes qui partagent ma sensibilité et qui savent mieux la retranscrire que moi. L’œuvre d’Hyvernaux m’a tout de suite séduit. L’écriture est asséchée, sans fioriture, fragile, presque nue, c’était pour moi une évidence de la dire. Quant aux textes de Lydie Salvaire, j’aime les accorder en musique et les lire avec elle.


Le dialogue musical d’Interzone avec le syrien Khaled Al Jaramani a-t-il influencé ta manière de jouer ?
Pour compléter et mettre les sons en valeurs, il a fallu adapter la guitare au oud, émettre un son plus fin, mais mon langage reste le même, le toucher ne change pas. Pour ce qui est des influences, Khaled et moi commençons seulement à les repérer sans pour cela réussir encore à les mesurer. Cependant, l’échange continue puisque nous envisageons un deuxième album, en prenant cette fois davantage de temps pour le faire et en y insérant la voix d’une chanteuse d’opéra syrienne et un percussionniste.


Depuis l’éclatement de Noir Désir, chacun de vous évolue séparément, n’y a-t-il pas un risque de grandir individuellement et de ne pas arriver à vous retrouver après ?
Non, ça ne peut être que bénéfique. Quand viendra le moment du bilan, chacun aura quelque chose de neuf à rajouter pour continuer ensemble ou séparément.


Le groupe revient dans l’actualité avec un nouvel album qui semble en bonne place dans les ventes. J’imagine que ça vous rassure et vous laisse supposer un avenir commun ?
Ce qui nous rassure surtout c’est que les gens n’ont pas mélangé Vilnius et Noir Désir, comme ont pu le faire certains médias à l’époque du drame. Après, on verra…


Quels sont tes projets ?
L’enregistrement du second album avec Khaled Al Jaramani est prévu dans un an. D’ici là il y aura un disque instrumental et électrique avec le trio (deux guitares et une batterie) et la musique du film de Pierre Vinour. Quelques rencontres littéraires avec Lydie Salvaire et puis on a très envie avec la Rumeur de réaliser quelque chose de conséquent ensemble.


Christel Bérard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sergio   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sergio
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sergio Fiorentino
» Schumann - Fantaisie op.17
» Axiom 25 - table de mixage et divers...
» ass of spades from switzerland rock'n'roll
» Paris je t'aime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Trip :: Autour de Noir Désir-
Sauter vers: