| envisager un autre cycle |
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'art inculpé

Aller en bas 
AuteurMessage
Bouzak
Administrateur


Nombre de messages : 985
Date d'inscription : 09/09/2005

MessageSujet: L'art inculpé   Dim 19 Nov - 20:37

Citation :
NOS LIBERTÉS - NOS DROITS

Nous tous, artistes, chercheurs, créateurs, intellectuels, diffuseurs, travaillant dans le domaine des arts, nous alarmons aujourd’hui des menaces qui pèsent sur nos libertés de pensée, de création et d’expression.
La mise en examen de Henry-Claude Cousseau, Conservateur général du Patrimoine, ancien Chef de l’Inspection générale des Musées de France, ancien Directeur des Musées de la Ville de Nantes, ancien Directeur des Musées de la Ville de Bordeaux, Directeur de l’École nationale supérieure des Beaux-arts de Paris, historien de l’art renommé, des chefs de : DIFFUSION DE MESSAGE VIOLENT, PORNOGRAPHIQUE OU CONTRAIRE À LA DIGNITÉ, ACCESSIBLE À UN MINEUR : DIFFUSION DE L’IMAGE D’UN MINEUR PRÉSENTANT UN CARACTÈRE PORNOGRAPHIQUE, comme ancien Directeur du CAPCMusée d’art contemporain ayant présenté l’exposition Présumés innocents : l’art contemporain et l’enfance en 2000 à Bordeaux, nous concerne tous et nous lui exprimons notre soutien.
Alors que les media, la publicité et tous leurs supports urbains utilisent les images de la violence au service de mobiles commerciaux et les diffusent massivement, nous nous indignons que soit nié le statut, durement conquis au fil des siècles dans notre civilisation, des œuvres d’art, de ceux qui les produisent et de ceux qui les accompagnent.
Cette mise en examen nous concerne tous, comme elle concerne chaque citoyen car la liberté est un bien commun et la création artistique, l’inaliénable expression d’une culture.
Signataires de cet appel nous affirmons notre entière solidarité à Henry-Claude Cousseau.

Si vous souhaitez vous joindre à cet appel, indiquez vos : nom, qualité, ville. Et renvoyez ceci à l’adresse suivante :
noslibertes-nosdroits@aliceadsl.fr

J'ajoute que moi et mon frère, on l'a vu avec nos parents, cette expo...

_________________
Nous on reste à crier
Que ça nous blesse
Que l'infiniment grand petit ici on déteste
A mettre au feu
Ta gentillesse
A dépolir le vert qui coule de tes yeux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bouzak
Administrateur


Nombre de messages : 985
Date d'inscription : 09/09/2005

MessageSujet: Re: L'art inculpé   Dim 19 Nov - 20:41

Citation :
Un certain nombre d’artistes montrent des œuvres réalisées directement avec des enfants, sculpture, cabane, punitions de Roberto Martinez et Maurizio Cattelan, ou réalisées en se servant des pratiques de l’enfance, jeux et ritournelles de Jean-Jacques Rullier et Claude Closky. Ces travaux sont faits en collaboration avec le Service éducatif du capcMusée. La fin du XXe siècle a vu surgir un regain d’intérêt pour le domaine de l’enfance, davantage apparenté, en particulier pour génération émergente au cours des années 90, à un « devenir-enfant » de l’artiste lui-même qu’à un retour nostalgique à un paradis perdu.
C’est dans un contexte de crise sociale que l’enfance et l’adolescence sont devenues les cibles privilégiées des médias. Sociologues et psychiatres s’interrogent sur le développement de la maltraitance, ou sur la frontière indécise entre l’enfant-victime et l’enfant-bourreau. Les souvenirs de l’enfance, souvent réinventés, restent alors pour certains (cinéastes et écrivains compris), la source essentielle et première de leur travail créatif.
Les artistes contemporains de « Présumés Innocents » n’explorent pas uniquement le territoire mouvant de l’enfance à l’adolescence, ils s’approprient aussi directement des méthodes et des comportements liés aux pratiques de l’enfance, qu’il s’agisse des jeux, basés sur l’assemblage et la répétition (marelles et ritournelles), du mobilier (parc, lit, tapis de sol), des jouets (poupées et peluches, ou jeux électroniques interactifs), des poses et attitudes ambiguës de l’adolescence, des désirs ou des peurs, des lieux de prédilection ou des idolâtries des adultes en devenir.

Cette exposition présente une soixantaine d’artistes internationaux, des années 70 aux années 90, travaillant dans des domaines variés : peinture, sculpture, photographie, installation, vidéo, cinéma… Elle tente de rendre compte de la diversité et de la complexité de ces approches. Il s’agit en effet de comprendre pourquoi, en cette fin de siècle, les relations entre l’art et l’enfance, non seulement ont changé de nature, mais sont devenues un thème essentiel de l’art contemporain : comme si l’art du XXIe siècle éprouvait le besoin de faire retour aux origines, permettant de déployer un nouvel espace poétique de liberté, de fantaisie et de créativité.

_________________
Nous on reste à crier
Que ça nous blesse
Que l'infiniment grand petit ici on déteste
A mettre au feu
Ta gentillesse
A dépolir le vert qui coule de tes yeux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dune

avatar

Nombre de messages : 787
Date d'inscription : 26/09/2005

MessageSujet: Re: L'art inculpé   Lun 20 Nov - 10:13

Plusieurs articles intéressants, sur ce sujet, dans le Libé d'aujourd'hui.

http://www.liberation.fr/culture/218149.FR.php

http://www.liberation.fr/culture/218150.FR.php

http://www.liberation.fr/culture/218151.FR.php

http://www.liberation.fr/culture/218152.FR.php

http://www.liberation.fr/culture/218153.FR.php

http://www.liberation.fr/culture/218154.FR.php


Le plus étonnant, c'est que lorsqu'on va sur le site de l'association plaignante, on ne trouve rien qui puisse nous éclairer sur ce qui a pu les conduire à mener cette action.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CéLine
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 484
Age : 45
Date d'inscription : 26/09/2005

MessageSujet: Re: L'art inculpé   Lun 20 Nov - 21:37

Dune a écrit:

Le plus étonnant, c'est que lorsqu'on va sur le site de l'association plaignante, on ne trouve rien qui puisse nous éclairer sur ce qui a pu les conduire à mener cette action.

Ben vi, pouvaient pas mettre "abus de conneries" ca la foutait mal Razz

Ok je sors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pelleteuse-de-nuages.over-blog.com
Bouzak
Administrateur


Nombre de messages : 985
Date d'inscription : 09/09/2005

MessageSujet: Re: L'art inculpé   Mar 21 Nov - 0:38

Citation :
faisait suite à l'indignation d'un père de famille choqué par la violence de certaines images. En particulier par une vidéo de l'Autrichienne Elke Krystufek dans laquelle, affirme la plainte, l'artiste autrichienne filmée par sa mère se masturbait avec un concombre avant de se coudre le sexe. Ce que démentent formellement les organisateurs.
N'importe quoi vraiment... (j'm'en souviendrais... )

_________________
Nous on reste à crier
Que ça nous blesse
Que l'infiniment grand petit ici on déteste
A mettre au feu
Ta gentillesse
A dépolir le vert qui coule de tes yeux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CéLine
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 484
Age : 45
Date d'inscription : 26/09/2005

MessageSujet: Re: L'art inculpé   Mar 21 Nov - 2:53

Un concombre, franchement c'est nul.....ça vibre même pas !!













Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pelleteuse-de-nuages.over-blog.com
Bouzak
Administrateur


Nombre de messages : 985
Date d'inscription : 09/09/2005

MessageSujet: Re: L'art inculpé   Mar 21 Nov - 21:35

Allons bon... Voilà que CéLine s'y met maintenant... Suspect

_________________
Nous on reste à crier
Que ça nous blesse
Que l'infiniment grand petit ici on déteste
A mettre au feu
Ta gentillesse
A dépolir le vert qui coule de tes yeux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dune

avatar

Nombre de messages : 787
Date d'inscription : 26/09/2005

MessageSujet: Re: L'art inculpé   Mer 22 Nov - 10:04

CéLine a écrit:
Un concombre, franchement c'est nul.....ça vibre même pas !!

Ben... tout dépend...

Dans son indignation, le père de famille a oublié de préciser s'il s'agissait du concombre version légume ou du concombre de mer.
(il a le droit d'avoir les fantasmes qui lui conviennent ce type ! Le tout est qu'il n'embête pas le monde avec)

Erwann Bleu a écrit:
N'importe quoi vraiment... (j'm'en souviendrais... )

Toi, si pur ! Tu aurais remarqué ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bouzak
Administrateur


Nombre de messages : 985
Date d'inscription : 09/09/2005

MessageSujet: Re: L'art inculpé   Jeu 5 Nov - 1:06

Ah ben il était là ce foutu topic. Des nouvelles (sans oublier que le résultat - on ne rit pas - du procès d'Hamé, c'est le 10 novembre) :

"Véritable serpent de mer judiciaire, l'affaire de la mise en examen des concepteurs de l'exposition « Présumés innocents », organisée en 2000 au Capc – Musée d'art contemporain de Bordeaux sur le thème de la représentation de l'enfance dans l'art contemporain, connaît un nouveau rebondissement cette semaine. Alors que la Cour européenne des droits de l’homme limite à quatre ans le délai d’instruction, un juge d'instruction bordelais a en effet décidé l'envoi en tribunal correctionnel de l'ex-directeur du Capc, Henry-Claude Cousseau (actuel directeur de l'Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Paris), et des commissaires de l'expo, Marie-Laure Bernadac, aujourd'hui conservatrice au Louvre chargée de l'art contemporain, et Stéphanie Moisdon, critique d'art.

Ces trois personnalités connues du monde de l'art avaient été accusées en 2006 (soit six ans après les faits) par une association de protection de l'enfance, nommée La Mouette, d'avoir présenter des œuvres choquantes. Les délits qui leur sont toujours reprochés aujourd'hui : « diffusion de l'image d'un mineur présentant un caractère pornographique » et « diffusion de messages violents, pornographiques ou contraires à la dignité humaine susceptibles d'être vus par un mineur ». A en revanche été abandonné le délit de corruption de mineurs. Parmi les œuvres incriminées, des photos de Nan Goldin, Cindy Sherman, Christian Boltanski ou Gary Gross, notamment sa fameuse photo de Brooke Shields âgée de 13 ans, nue dans son bain, d'une fascinante perversité (ill.), une toile de Marlene Dumas, ou des dessins d'Ugo Rondinone montrant des enfants « dans des situations équivoques ».

Quant aux œuvres auxquelles des mineurs auraient pu avoir accès, le juge d'instruction ne lache pas le morceau en déclarant : « Le simple fait que l'œuvre ait été susceptible d'être vue par un mineur caractérise l'infraction ». On croyait l'affaire close depuis un moment (un non-lieu a été prononcé en 2008), d'autant que les œuvres incriminées sont visibles aujourd'hui dans de nombreuses collections publiques ou privées. Si on ne s'interroge pas sur le mobile du crime (si crime il y a), l'attention se porte aujourd'hui sur le mobile de l'accusation, et sur ce qui ressemble plutôt à une véritable croisade contre l'art contemporain et contre toute forme de liberté d'expression. Affaire à suivre donc..."

http://arts.fluctuat.net/blog/38584-l-art-contemporain-presume-coupable.html

_________________
Nous on reste à crier
Que ça nous blesse
Que l'infiniment grand petit ici on déteste
A mettre au feu
Ta gentillesse
A dépolir le vert qui coule de tes yeux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
konsstrukt



Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 08/02/2008

MessageSujet: Re: L'art inculpé   Ven 6 Nov - 15:44

si je me souviens bien, à l'origine de cette sale n'importequoiterie, il y avait une oeuvre mettant en scène juppé de façon satirique, et une autre mettant en scène le pape (il se prenait un gros parpaing sur la gueule, ou quelque chose comme ça) ; à ce que j'ai lu, les accusation de pédophilie n'étaient qu'un bien commode prétexte de la part de cette raclure de juppé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bouzak
Administrateur


Nombre de messages : 985
Date d'inscription : 09/09/2005

MessageSujet: Re: L'art inculpé   Ven 6 Nov - 18:48

konsstrukt a écrit:
si je me souviens bien, à l'origine de cette sale n'importequoiterie, il y avait une oeuvre mettant en scène juppé de façon satirique, et une autre mettant en scène le pape (il se prenait un gros parpaing sur la gueule, ou quelque chose comme ça) ; à ce que j'ai lu, les accusation de pédophilie n'étaient qu'un bien commode prétexte de la part de cette raclure de juppé.
Sérieux ? Tu aurais des sources ? J'étais allé à cette expo, et comme j'étais jeune, j'ai peut-être loupé tout ça... En tout cas, ça donne une perspective différente du truc.

_________________
Nous on reste à crier
Que ça nous blesse
Que l'infiniment grand petit ici on déteste
A mettre au feu
Ta gentillesse
A dépolir le vert qui coule de tes yeux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
konsstrukt



Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 08/02/2008

MessageSujet: Re: L'art inculpé   Mar 10 Nov - 15:48

bin, je crois bien que j'avais lu ça, à l'époque, dans technickart, mais c'est un souvenir de l'époque, et j'habitais même pas bordeaux, donc j'ai pas du tout vu l'expo. à vérifier, so.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'art inculpé   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'art inculpé
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Trip :: Voir, lire, écouter...-
Sauter vers: