| envisager un autre cycle |
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le réchauffement climatique

Aller en bas 
AuteurMessage
Bouzak
Administrateur


Nombre de messages : 985
Date d'inscription : 09/09/2005

MessageSujet: Le réchauffement climatique   Mar 27 Nov - 15:05

Citation :
Paru le Dimanche 25 Novembre 2007

LUC-OLIVIER ÉRARD

Qu'une météorite venue du fond de l'espace s'écrase sur le sol mexicain pour mettre fin au règne des dinosaures, l'histoire était trop belle pour être vraie. Voilà pourtant des décennies qu'on la raconte aux enfants tout autour du globe. Une équipe internationale, dont un Neuchâtelois, viennent de décrire une réalité autrement plus complexe. Thierry Adatte, chercheur à l'Institut de géologie et d'hydrogéologie de l'université de Neuchâtel, explique pourquoi ce qui s'est passé il y a 65 millions d'années devrait nous en apprendre beaucoup sur... nous-même.


La fin des dinosaure avait une explication, pourquoi la remettre en cause?

L'idée d'une météorite qui tombe, qui explose et qui dévaste tout, je la trouve un rien absurde. Aux Etats-Unis, on adore les théories qui rappellent le Déluge. Ma collègue américaine a d'ailleurs fort à faire pour défendre notre travail, qui montre une réalité bien plus complexe.


Qu'avez-vous découvert?

Nous nous sommes intéressés à une activité volcanique qui s'est déroulée sur l'Inde actuelle dans la période concernée. La région comprend des champs de laves grands comme la France, qui se sont écoulés jusqu'à la mer. Les éruptions ont dégagé des quantités phénoménales de gaz toxiques, qui provoquent des pluies acides, un assombrissement, l'abaissement de la température. Ces effets ressemblent à ceux que peuvent provoquer une météorite, mais sont au moins dix fois plus importants. En nous intéressant aux sédiments marins entre les couches de laves, nous avons pu dater celles-ci. Il a pu être déterminé que les éruptions coïncidaient avec la limite entre le crétacé et le tertiaire, période pendant laquelle ont disparu les dinosaures et d'autres ordres, comme les ammonites. Cela dit, nous ne rejetons pas l'idée d'un impact de météorite. Il faut comprendre qu'il y a un ensemble de causalités qui ont entraîné la modification du climat, au lieu d'un seul événement.


Ce passé est pour le moins lointain. Pourquoi s'y intéresser?

L'étude de ces périodes de crise est très important. Aujourd'hui, des modèles permettent de définir le réchauffement climatique, la montée des eaux, etc., car la terre l'a déjà connu. Dès lors, le débat pour savoir si le réchauffement est dû à l'homme ou pas m'apparaît stérile: même si la nature y met du sien, l'immense quantité de gaz carbonique générée par l'homme ne peut qu'accélérer les choses. Après ces éruptions, le phytoplancton a agi comme une pompe à carbone, car il l'utilise pour se constituer. La pression en CO2 a donc baissé et la situation atmosphérique s'est rétablie. La bonne nouvelle, c'est que la Terre a donc déjà prouvé qu'elle pouvait se remettre d'un tel cataclysme. La mauvaise, c'est que ça prend entre cinquante et cent mille ans. A mon avis, d'ici là, on aura passé à autre chose.

http://www.lecourrier.ch/index.php?name=NewsPaper&file=article&sid=438074

_________________
Nous on reste à crier
Que ça nous blesse
Que l'infiniment grand petit ici on déteste
A mettre au feu
Ta gentillesse
A dépolir le vert qui coule de tes yeux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le réchauffement climatique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réchauffement climatique: bientôt le père Noël en short ?
» Vend Trompette mib
» Mal au poignet
» Technique du piano
» Exercice d'échauffement n°1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Trip :: Aperçus-
Sauter vers: