| envisager un autre cycle |
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Théatre] Nous n'avons fait que fuir

Aller en bas 
AuteurMessage
krys



Nombre de messages : 1006
Localisation : Fermons-les-clans
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: [Théatre] Nous n'avons fait que fuir   Ven 28 Mar - 19:11

Je vais pas me risquer à commenter un adaptation théâtrale à laquelle je n'ai pas assister. Mais, Au vue du teaser...
Çà me fait penser à la pierre de rosette, on sais que le texte veux dire la même chose, mais j'ai l'impression d'avoir à faire à un langage étranger.

Ca me rappelle que la première fois que j'était tombé sur la transcription de catherine, (ça devrait être dans la semaine qui a suivi la diffusion france cul). Je l'avais lu d'une traite à voix haute sans a priori sonore. Et cette première version entendu était rester pour moi la version de référence. Et du coup quand j'ai entendu la vrai version, j'ai d'abords ressenti un décalage.

J'aimerai bien retrouvé ma voix d'alors.

Ben là, c'est un peu pareil.

En fait, j'étais déjà tombé sur le teaser, et j'ai cru a une parodie. Une blague potache. Du genre, Asterix et Obélix qui se mettent à préciter, les parole d'Alexandrie Alexandra en vue du phare. Du coup j'ai pas relevé.

Et en fait non c'est un vrai projet tout ce qu'il y de plus sérieux, avec le texte intégrale, et officiellement cautionné apparemment en plus.

Je me sens super con sur le coup.

Il des dates la semaines prochaines, avis aux Ufologue parisien(e)s, donc.

http://www.nousnavonsfaitquefuir.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bouzak
Administrateur


Nombre de messages : 985
Date d'inscription : 09/09/2005

MessageSujet: Re: [Théatre] Nous n'avons fait que fuir   Ven 28 Mar - 19:50

Oui, ça a l'air nul

(* mode touche pas à mon Noir Désir Off *)

Non, c'est ambitieux et casse-gueule comme truc je pense (un peu comme les clips quoi ^^), et au vu de ce qu'il y a sur le site (interprétations, raisons, teaser, etc.), je suis plus que sceptique. Ca m'a fait penser à Noir Désir récupéré par la gauche bien-pensante (surtout la référence à 2002, j'ai encore honte d'avoir voté Chirac moi).

Merci pour l'info en tout cas. Je suivrai le truc.

- "En faisant face à ses difficultés, l'individu admet son statut, le comprend et s'adapte. C'est pour moi le sens profond du texte."
- "C'est un texte très con, en fait."

_________________
Nous on reste à crier
Que ça nous blesse
Que l'infiniment grand petit ici on déteste
A mettre au feu
Ta gentillesse
A dépolir le vert qui coule de tes yeux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krys



Nombre de messages : 1006
Localisation : Fermons-les-clans
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: [Théatre] Nous n'avons fait que fuir   Sam 29 Mar - 23:46

Le truc a été expurger de sa dimension chamanique et profane, lavé au détergeant. Et "on ne lave pas la poésie."

http://fr.youtube.com/watch?v=rr82snHH0JI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bouzak
Administrateur


Nombre de messages : 985
Date d'inscription : 09/09/2005

MessageSujet: Re: [Théatre] Nous n'avons fait que fuir   Ven 4 Avr - 17:48

Ben, j'ai fait écouter NNFQF à une musicologue qui m'a dit qu'elle adorait, via la musique sans avoir besoin de prêter attention au texte - comme quoi (j'avais pas aimé non plus la mise en avant de Cantat sur leur site, ND, c'est pas qu'un seul mec, sur cette oeuvre-là comme sur les autres).

_________________
Nous on reste à crier
Que ça nous blesse
Que l'infiniment grand petit ici on déteste
A mettre au feu
Ta gentillesse
A dépolir le vert qui coule de tes yeux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krys



Nombre de messages : 1006
Localisation : Fermons-les-clans
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: [Théatre] Nous n'avons fait que fuir   Dim 6 Avr - 5:24

Mouaip...

Noir Désir est un groupe à géométrie variable, (Pour l'essentiel ça évolue du quatuor au quintet) Dont Bertrand Cantat est l'auteur exclusif, ainsi que le compositeur principal. Après Les arrangements, les répètes, les tournées se font en groupe. Et les décision s'y prennent à l'unanimité.
Les textes et musiques des morceaux des trois premiers albums sont déposé au nom des quatre membres historiques. (Le morceau Hoo Doo, pour vraisemblablement écrit, composé et exécuté par Cantat tout seul est signé texte et musique collectivement) A partir de tostaky, seule la musique est signé collectivement. Aux exceptions près de septembre en attendant, dont la musique est signé de Vidalenc (qui après cette ultime et sublime contribution, cède courtoisement * la place à Roy), et Song for JLP dont elle est signé de Cantat. l'Europe est co-signé fontaine-cantat pour le texte et Noir Desir-Szelevényi pour la musique. La musique des morceaux créé durant la tournée 2002 est Co-signé Noir Désir-Perruci.

Courtoisement * Cf 'des visages des figures' (homme à la mer, hommage amer), 'la latitude des chevaux' (Terme de marine, qui désigne la latitude où le vent se fait rare et ou l'on balance les chevaux par dessus bord pour gagner du poids), ainsi que les interviews ou Denis Barthe dont les dons en remerciements sont devenus proverbiaux, narre cet épisode particulièrement glorieux de la vie du groupe.

Bref, C'est en effet un groupe avec ce que ça implique de rapport humain.

Du point de vue de l'identité sonore... La voix est très certainement l'élément le plus identifiable, aussi quand elle est accompagné de la guitare ou du saxo. Rien à faire ca sonne nwardez que ce soit signé Gorgio Canali, Denez Prigent, 16 horsepowers, ou Akosh S. & Bertand Cantat d'autant plus que pour ces trois derniers l'influence s'est ressenti au niveau de l'atmosphère de résistance crépusculaire et exotique. (Même si Tostaky en avait déjà jeter les bases.) moins avec Tiersen et Frandol.

Alors que la seccion bass'n'drum, peut beaucoup plus aller frayer à droite, à gauche sans que finalement cela influe sur l'identité sonore. non pas qu'il ne soi pas identifiable, mais si tu n'est pas toi même bassiste, ou batteur. tu va pas les reconnaitre si personne n'attire ton attention dessus.

Maintenant NNFQF, est le seul texte (avec l'épilogue de Mada) ultérieur à la rencontre que l'on sais. Et il échappe par concéquant, à l'assertion pourtant bien pratique. "Il ne saurait être mention de la relation avec MT dans un texte dont l'écriture remonte à avant sa rencontre." Car élevé à la relecture d'une œuvre d'après la vie privée de son auteur, l'auditeur de base est très facilement tenté de ne relever que les détails qu'il juge autobiographique de préférence les plus sordides...

"Les poètes, quand ils vivent, on les bat, on les moque, on les met en prison. Quand ils sont morts, on fouille dans leur vie, de préférence avec un groin de cochon, on fouille du côté de ce que l'on a convenu d'appeler le " péché "." ( Léo ferré, PREFACE des" Poèmes saturniens " de Paul VERLAINE " ) http://pagesperso-orange.fr/scl/verlaine.htm

Bref NNFQF, par tant par une mention au coup de foudre, que par celle d'une rupture, qui sont pourtant des figures traditionnelles dans cette écriture, est sans doute une œuvre un plus difficile à faire assumer collectivement, surtout qu'il est apparu que pas grand chose n'était formalisé, ce qui est moins traditionnel. (Je me relit... Est-ce vraiment légitime de parler de cela ? Oui, autant ne pas faire comme si on se rendais compte de rien. )

A coté, les éditions Verticales ont considérer avoir publié un livre, et l'ont donc attribué à son auteur, ainsi qu'il l'avait fait pour "Contre". Par la suite il se raviseront en créditant Teyssot-Gay (mais toujours pas Sens, ni Roy), sur la couverture de "Dis pas çà".

Mais cette œuvre à effectivement été crée conjointement durant un concert annoncé de Noir Désir et les semaines qui ont précédé, et non pas de Bertrand Cantat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krys



Nombre de messages : 1006
Localisation : Fermons-les-clans
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: [Théatre] Nous n'avons fait que fuir   Mer 23 Avr - 17:51

http://www.radiocampusparis.org/?p=4688

Un podcast,
Citation :
Au milieu du désordre : Mozart, Cantat, Rabeux…
[Par Pièces Détachées]
21avr // 10:04 am

Cette semaine, nous recevons Philippe Merle et Vincent Bramoullé qui nous parlerons de Nous n’avons fait que fuir, texte de Bertrand Cantat, présenté au théâtre de l’Epouvantail jusqu’au 25 mai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
florent saclier



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: [Théatre] Nous n'avons fait que fuir   Ven 25 Avr - 13:53

sympa d'avoir posté la discussion sur Radio Campus !
je comprends que tu puisses être sceptique concernant la vidéo, c'est toujours difficile de rendre compte de l'atmosphère d'une pièce sur une vidéo. Je t'encourage à venir jeter un oeil sur ce qu'on fait, je pense que c'est intéressant de faire vivre ce texte et finalement cette expérience au public tous les soirs, c'est une façon intéressante de transmettre la remise en question qu'a pu initier Bertrand Cantat à travers ses chansons.
A bientôt alors ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krys



Nombre de messages : 1006
Localisation : Fermons-les-clans
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: [Théatre] Nous n'avons fait que fuir   Ven 25 Avr - 17:34

Bienvenue, cet entretien m'a fait Réflechir...
Quelques questions m'ont brûler.
En tout cas cela a attisé ma curiosité.
Sauf catastrophe, quoique... Malgré catastrophe,
Je monte sur Paris prochainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
florent saclier



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: [Théatre] Nous n'avons fait que fuir   Mar 6 Mai - 12:23

Je comprends les réticences que vous pouvez avoir sur la mise en espace de ce texte magnifique, je suis l'un des comédiens et metteur en scène, je vous encourage à venir nous voir, nos spectateurs sont majoritairement des fans de Noirdez et ils sortent heureux d'avoir vécu une expérience originale, tiré de ce texte d'exception. ça m'intéresserait d'avoir votre avis, et si vraiment vous vous ennuyez, je vous rembourserai la place, je rigole mais franchement je pense que vous ne serai pas déçu ... à bientôt j'espère
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krys



Nombre de messages : 1006
Localisation : Fermons-les-clans
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: [Théatre] Nous n'avons fait que fuir   Mar 6 Mai - 16:11

On s'est mal entendu, c'est pas du tout sur la mise en espace d'un texte que je peux faire preuve de réticence.

C'est plus sur la manière de 'vendre' le truc.

Aller voir une adaptation théâtrale, de "Nous n'avons fait que fuir", ça m'interpelle.
Quel en sont les sens possibles que vous en avez retenu ? Avez réussi à en conserver la multiplicité des interprétations, tout en défendant les vôtres ? Comment les rendez-vous ?
Rien que le passage d'un média, à un autre...

Par contre, donner (rendre ?) une légitimité d'auteur à Bertrand Cantat, heu... Enfin Je comprends que dans la mesure, où il est l'auteur du texte que vous reprenez, autant le citer, question d'honnêteté, mais je sais pas j'ai l'impression que c'est un peu trop mis en avant. ( D'ailleurs pourquoi ce texte précisément, et pas non pas "Contre", "Une saison en enfer", "Des millions de morts se battent entre eux", "Alma Matrix", un chant de Maldoror, les Chimères ... ? Enfin tant au niveau des format... Pourquoi pas de l'Impro, des variations sur le thème... )

Ou bien encore réunir des fans de Noir Désir... Je pas très axé grand-messe. Tout çà doit rester de l'ordre de l'effet secondaire, plus ou moins désirable. D'ailleurs comment ça s'articule ? ce texte est toujours en réaction face à son écrin, présenter aux ursulines en vis à vis de quatre autres pièces avant, à ton étoile, ou bien dans une tournée de ND, quelque mois après d'une improbable lettre ouverte à jean marie-messier, juste avant une reprise d'Attila Jozsef, ou bien dans une nouvelle collection de chez verticale, entre un recueil de nouvelle inspiré par des titre de chanson de Dominique A et "dis pas çà"... Ça rentre forcement en résonance, fait apparaitre des harmoniques. J'ai cru comprendre que t'avais intercalé quelques morceaux musique d'autre groupe...

Voila, ce qui m'avait paru de meilleur augure dans le podcast, que dans les comptes-rendus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krys



Nombre de messages : 1006
Localisation : Fermons-les-clans
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: [Théatre] Nous n'avons fait que fuir   Sam 17 Mai - 14:24

...

Vous venez de d'entacher durablement la réputation jusqu'ici irréprochable de Bertrand Cantat.

Pour de vrai,
les cartes sont dessiné vu d'en haut,
la vue d'en haut est le point de vue de dieu.
Donc les géographes sont des schizophrène.

Syllogiste donc,
Et Pas transcendant.

Les sens sont dénaturé.

Le tableau des écholaliques, est contremployé.

Bon.

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Théatre] Nous n'avons fait que fuir   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Théatre] Nous n'avons fait que fuir
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chantons en choeur !
» [ ULTRASON ] - Beats et morceaux que nous avons produits
» Le topic Free Mobile : nous avons tout compris
» Elles nous ont fait craquer... le topic des pochettes qui vous ont marqué.
» [scan chili] Tù n°01/2011 Nous n'oublierons jamais le Chili

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Trip :: Autour de Noir Désir-
Sauter vers: