| envisager un autre cycle |
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Longue route à toi...

Aller en bas 
AuteurMessage
krys



Nombre de messages : 1006
Localisation : Fermons-les-clans
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Longue route à toi...   Ven 18 Avr - 11:14

Citation :
Les membres du groupe de rock français Noir Désir ont été condamnés à verser 120.000 euros à un ancien manager qui réclamait des commissions sur les ventes de plusieurs albums produits dans les années 1990, a-t-on appris mercredi auprès du tribunal de grande instance de Paris.

«Manager» et «conseiller artistique» du groupe bordelais entre 1992 et 1996, Jean-Marc Gouaux est intervenu auprès de Noir Désir à l'occasion de la création de trois de leurs albums: "Tostaky", "Dies Irae" et "666.667.Club". A la fin de leur collaboration en 1996, il avait été prévu que Noir Désir verse à son ancien collaborateur une commission de 15 à 20% sur l'enregistrement de tous les morceaux constitutifs des trois albums et ce quelle que soit la forme dans laquelle les morceaux sont interprétés (live, compilation, remix...).

Constatant la sortie en septembre 2005 du CD «Noir Désir en concert» et du DVD «Noir Désir en images», comprenant des morceaux des trois albums litigieux, Jean-Marc Gouaux avait demandé au groupe de lui verser la commission prévue. Devant son refus, il a assigné en justice les 4 membres du groupe: Bertrand Cantat, Serge Teyssot-Gay, Jean-Paul Roy et Denis Barthe.

Dans un jugement rendu le 9 avril, la 3e chambre civile a relevé qu'il n'était «pas contesté que M. Gouaux ait accompagné Noir Désir dans son activité artistique de 1992 à 1996». Par conséquent, le tribunal «considère que M. Gouaux a droit à rémunération sur l'exploitation de tous les morceaux par le groupe Noir Désir figurant dans les trois albums, quelle que soit la date de leur enregistrement».

Il a donc condamné les quatre musiciens à verser 115.000 euros à M. Gouaux, au titre des commissions sur les ventes de l'album «Noir Désir en concert» et du DVD «Noir Désir en images», ainsi que 5.000 euros de frais de justice.

Citation :
A leurs côtés de 1992 à 1996, il avait participé à l'élaboration des albums Tostaky, Dies Irae et 666.667 Club. Sa commission avait été fixée à 20 % pour les deux premiers et à 15 % pour le troisième, « quelle que soit la forme dans laquelle les morceaux allaient être interprétés » (enregistrements live, compilations...). Or, ces droits lui ont été refusés après la sortie du disque Noir Désir en concert et du DVD Noir Désir en images, fin 2005, qui reprenaient de nombreux morceaux de ces albums.

A la lecture des articles, j'ai limpression que Dies Irae n'est pas considérer comme une compilation live, mais comme un album.

Morceaux de Tostaky (A priori pas de litige la dessus)
Here It Comes Slowly / Ici Paris / One Trip/One Noise / Alice / Oublié / Tostaky / Sober Song / It Spurts / Marlène / Lolita nie en bloc

Reprises (que les droit d'interprétation sont à prendre en compte )
Johnny Colère / Long Time Man / I Want You (She's So Heavy)

Morceaux issus d'album non-concerné :
La Rage
Les Écorchés / Le Fleuve / La Chaleur / À l'arrière des taxis
The Holy Economic War / No, No, No / What I Need / En route pour la joie

Donc si ces morceaux sont soumis au régime " Sa commission avait été fixée à 20 % pour Dies Irea « quelle que soit la forme dans laquelle les morceaux allaient être interprétés » (enregistrements live, compilations...). "

Ce qui veux dire, qu'a 20 % le manageur si t'en utilise 6... T'as pas intérêt a en vendre beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krys



Nombre de messages : 1006
Localisation : Fermons-les-clans
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Longue route à toi...   Sam 19 Avr - 23:05

Un morceau comme One trip / One noise, dont la version 2002, n'a conservé de l'original que le texte. N'est ni un Remix, (les bandes de la version originale n'ont pas été réutilisé) Ni même un interprétation live, vu que les motifs du morceaux on entièrement changé.

C'est une auto-reprise, seul les droit d'interprétation lié à l'utilisation du texte, devraient être pris en compte.

Bref le jazz est il légal ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Longue route à toi...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [CD] De Mers en Escales - Vents Marine de Rochefort
» [Arthaud] La longue route - Bernard Moitessier
» Agora Fidelio - Les illusions d'une route - Barcelone
» 2010-07-09 - Route des Orgues 2010 dans l'Allier et à l'entour.
» sur la route du blues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Trip :: Autour de Noir Désir-
Sauter vers: