| envisager un autre cycle |
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 J'ai froid aux mains même si j'ai mis des gants

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
krys



Nombre de messages : 1006
Localisation : Fermons-les-clans
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: J'ai froid aux mains même si j'ai mis des gants   Mar 9 Juin - 18:27

L'exode rurale a rendu à la campagne son caractère fée. Moins un territoire est connu, plus içi est inconnu, et c'est dans l'inconnu qu'habite la réalité, qui échappe au rationel. Ce dont tu fait état, ce que tu as pu constater depuis deux ans, même si tu emploie le registre de l'illumination mystique pour le décrire, je l'ai constater depuis mes deux ans, c'est pour ainsi dire une de mes langues maternelles.
Un de mes grand-père s'apelle Joseph, quoi qu'en dise l'état civil. Parfois il entrecoupe le silence, d'un "N'entend tu pas le vent qui gronde ?" Et dans c'est moment là, ça n'est pas les masse d'air en mouvement que tu entends, mais le pays fée qui se met en marche, les arbres qui agitent leur branche pour étouffer leurs hurlements. Tu entends ceux dont on a graver le nom dans la pierre, lire avec gravité leur ordre de mobilisation. Le papier qui leur dit "Tu vingt ans, tu as des rêves, mais c'est fini tous cela. Tu va aller dans le Nord, tu va croiser les chars qui ont été piloner la veille. Et tu va offrir ta chair en sacrifice, quand tu croisera les prussiens qui eux descende pour les même raisons. Même si tu rentre chez toi, tu n'en reviendra jamais complètement, car chez-toi est mort sur la route d'un champs de bataille."
Parfois il dit "Vous verrez du vilain", il parle de la pluie et du beau temps, mais surtout de la pluie.
Vois-tu, mes parents était du même hameau, mes Week-end était consacré à ma famille, on allais d'une maison à l'autre on buvais le café, on mangeais le pâté. Les seules filles que j'ai rencontrer étaient mes cousines. Parfois aux communions, les couzines de couzines. Mais quand il n'y a qu'un seul choix, c'est qu'il n'y en a pas.
De mon enfance, je n'ai rien su de la drague. Ma famille aime ces lieux parce qu'elle y a rencontrer les possibles, moi j'y touchais les parois, les limite de la dolce Vita.
Alors c'est joli le paysage bucolique, on n'y voit pas les murs. On en oublierai presque. Mais pour moi c'est surtout une geôle intime, une cellule familiale au sens plein. Je crèverai peut être d'un concert en ville, Mais je crèverais entourer de milliers d'inconnues. C'est pour ça que je respire bien mieux les gaz d'échappements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent



Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: ...   Mer 10 Juin - 8:17

Est-ce que tu sais lire, est-ce que tu veux entendre ou bien seulement entendre ce que tu veux bien entendre?
Quand je dis "depuis le prontemps 2008, il y a eu un changement brutal", c'est une comparaison avec ce qui précède. Ainsi, il y a un son nouveau en plus du son habituel dans le vent; ici, le vent souffle souvent, c'est le pays de l'autan.

Ton discours est de type déni, influencé par la culpabilité. Ridicule de ta part de parler d'illumination mystique. Tous les liens que je t'ai donnés sont de type scientifiques, rationnels. Pas la peine de la jouer, "Laurent est un toqué d'urbain qui vit l'exode rural". J'ai été élevé à la campagne, figure-toi, et j'ai passé en tout et pour tout 5 ans à la grosse ville; de surcroît, j'ai peu travaillé et ne suis pas allé à l'école au-delà de 16 ans obligatoires. J'ai du mépris pour la ville, c'est sûr. La ville, sa mauvaise nourriture - mais c'est le cas aussi à la campagne dirigée par la ville et ses idées mortifères, je passe assez de temps avec les paysans pour voir qu'ils ont perdu contact avec la nature et ne voient plus en elle qu'un sujet d'exploitation, pressés qu'ils sont par le rendement, les investissements, etc; oui, donc, cette mauvaise nourriture qui interagit sur tout le système hormonal et donc les humeurs et la psychologie, toutes ces pollution,s intellectuelles qui plongent l'esprit dans un tumulte sans fin, ces stimuli incessants, tout ceci fait que l'individu n'est plus que soumis à une mécanique effroyable devant laquelle il se met des fictions risibles.

Et bref, que reste-t'il de ton discours?
Du fait que tu es cassé intérieurement en deux, en vertu de ton égoïsme, etc, tu serais prêt à tout foutre en l'air et à faire crever quiconque. Le tout avec une jolie figure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krys



Nombre de messages : 1006
Localisation : Fermons-les-clans
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: J'ai froid aux mains même si j'ai mis des gants   Mer 10 Juin - 11:32

Une des condition nécessaire, pour voir les étoiles, est d'être dans l'obscurité. Ce qui en on fait l'expérience affirment qu'au fond d'un puit, on voit les étoiles, et ce même en plein jour. Donc a moins d'avoir un ciel totalement dégagé, et d'être suffisamment éloigné de toutes sources lumineuses nocturne, comme les lampadaire qui désormais équipent la plupart des hameaux, ou comme cet astre nocturne son nom m'échappe. Il y peu de chance de voir le ciel de jadis.
Mais peu n'est pas aucune.

Entre le discourt catastrophiste "La fin du monde !" qui a tant servit les obscurentismes de tout poils, et le pseudo-scientifisme qui consiste a prendre une tophe de la lune pour démontrer qu'on ne voit plus les étoiles. (Le même qui démontrait que la terre était plate immobile et Giordano Bruno, bon pour le bûcher.)
J'ai décider de ne pas me passer de culture, parce que le reste je vois pas tellement l'intérêt de le sauver. Les maison ça se reconstruit, ou pas, on peu aller vivre sous des yourtes aussi.
Mais réécrire Don Quichote.
Déjà quand je parle de registre (L'alarmisme, l'allusion à l'apocalypse, la communication avec le végétal) Tu le prend pour une attaque envers ta crédibilité, alors que c'est une critique envers une manière de délivrer un propos.
Aussi peu armé dans l'écrit, me voit tu réécrire Don Quichotte ?
Peut être pourrai je commencer par le lire.

Le bourdonnement ça peut-être aux choix, une moissonneuse batteuse, une usines, une portion d'autoroute, qui par le jeu des échos, ou bien le chant des elfes des villes, ou bien Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn

Mais tu as a raison, je suis un animal blessée et dangereux, je ne sais plus dire que cela : "Que l'on m'abatte. Que l'on m'abatte."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent



Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: J'ai froid aux mains même si j'ai mis des gants   Mer 10 Juin - 12:33

Je n'ai pas envie de faire mumuse avec toi. Personne ne t'abat; tu es triste, sans perspective, etc, etc. Ca te regarde.
Et donc aujourd'hui, grenelle de la mer avec l'ineffable Borloo.

http://www.vedura.fr/actualite/5439-grenelle-500-propositions-pour-sauver-mer

A comparer avec ça:

http://www.notre-planete.info/actualites/actu_1867_niveau_mers_augmenter_un_metre_siecle.php

Il y a de quoi rire, tout de même. Figurez-vous qu'il a une vile en France où tout au long de l'année on fait une digue censée contenir la montée de la mer! Comme tout cela est intelligent.

Le passage intéressant est celui-là:
«Tous les experts savaient que les résultats du GIEC étaient sous-estimés, y compris les experts du GIEC, et ceux à qui je me suis adressé pensaient que le niveau des mers augmenterait d'environ un mètre ou même 1,5», commente le Dr Grinsted. «Nous sommes maintenant en mesure d'apporter des preuves solides. Nous espérons que les gestionnaires nous écouterons et agiront en conséquence.»

Autrement dit, il faut d'ores et déjà penser 'évacuation'.

http://www.20minutes.fr/article/129627/Environnement-Ecologie-Les-premiers-refugies-du-rechauffement-climatique-sont-indiens.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent



Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: ...   Mer 10 Juin - 12:39

http://www.lalibre.be/index.php?view=article&art_id=43124

http://www.developpementdurablelejournal.com/spip.php?article127

http://www.goodplanet.info/goodplanet/index.php/fre/Contenu/Points-de-vues/Le-changement-climatique-dans-l-Arctique-Une-realite-chez-les-Inuits
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent



Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: ...   Mer 10 Juin - 15:00

http://www.lessaintesmariesdelamer-camargue.com/?p=369

http://www.nicematin.com/ra/nice/157733/nice-et-si-la-plage-disparaissait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent



Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: ...   Mer 10 Juin - 15:05

http://terresacree.org/biodiversiteextinction.htm

http://www.notre-planete.info/environnement/biodiversite/

http://biodiversite.mediasfrance.org/spip.php?article49
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent



Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: ...   Mer 10 Juin - 15:10

http://www.developpementdurable.com/economie/2009/04/A1478/rechauffement-climatique-noublions-pas-les-indigenes.html

http://soblogue.com/news/rechauffement-climatique-allons-nous-laisser-couler-les-peuples-indigenes-et-minoritaires


C'est sûr que ce sera super, Krys, que le dernier Indien à l'agonie, ou même empaillé, dans le prochain clip de nd, histoire de te sortir 2 minutes de ton marasme interne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krys



Nombre de messages : 1006
Localisation : Fermons-les-clans
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: J'ai froid aux mains même si j'ai mis des gants   Mer 10 Juin - 23:00

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent



Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: ...   Jeu 11 Juin - 10:57

Mais non. Le bon grain est séparé de l'ivraie et voilà tout.

Pas la peine de jacter culture, casey c'est le chant des cimes, etc. Divertissement, consommation de produits culturels, entertainment comme disent nos cousins d'outre-atlantique, etc. Le fameux spectacle vivant, comme l'on dit, l'illusion de vie basée sur la fracas et la frénésie, pour aider les morts en suspens à supporter leur propre vide. L4opium du peuple, une nouvelle religion.

Tiens, un petit condensé d'histoire:

matriarcat: 50 000 ans
patriarcat: 5 000 ans.
métaphysique: 60 000 ans
raison pure: 250 ans

A partir du moyen-âge, l'homme pratique la culture sur brûlis; c'est-à-dire qu'il met le feu à des forêts entières afin de défricher. Ce faisant, à la vitesse de l'aclair, il détruit un environnement qui a mis des milliers d'années à se constituer. Au bout de quelques temps, il se rend compte que la terre devient stérile et dès lors incorpore un amendement [du vieux françasi, ajouter]. Concrètement, cela signifie qu'il ajoute le strict nécessaire pour produire à ses propres fins et ceci après avoir détruit le travail de la nature [l'humus est la résultante de la décomposition lente des déchets végétaux, animaux, etc]. Il ya encore cinquante ans, on trouvait encore affleurant à la surface des oligoéléments tels que calcum, magnesium, etc; Il faut aujourd'hui sur certaines terres agricoles creuser à 1 m de profondeur pour en trouver trace.
Depuis 50 ans, usage est fait d'engrais issus de la pétrochimie. L'engrais est une illusion dans le sens où il agit sur l'organisme de la plante afin que celle-ci stocke les molécules d'eau; le fruit est plus gros à la façon dont un corps serait obèse; vu que l'on considère l'obésité à juste titre comme une maladie (elle cause directement maladies pulmonaires, osseuses, cardiovasculaires), cela signifie que l'alimentation de l'homme moderne est constitué d'aliments malades. Malades physiquement mais aussi inévitablement malades psychiquement car un végétal est un organisme vivant qui ressent nécessairement des émotions. L'on mange du stress et cela est également valable pour la viande. Etant donné que la terre a été rendue stérile, on pratique ce tour d'illusion d'engraisser les fruits et légumes, cela donne le change. N'importe qui mange des fruits/légumes issus de la permaculture voit tout de suite la différence, à tous les niveaux; sans intrants d'aucune sorte, les végétaux poussent différemment, faisant plus de rejets, se développant différemment; la saveur, les goûts et couleurs sont différents. Le mûrissement d'une tomate est conditionné par l'équilibre entre sucre et acidité; cet équilibre est fonction de l'ensoleillement, de l'humidité et de ce qui est présent dans le sol; l'industrie agroalimentaire, pour des motifs de rendement et de profit, pratique le forçage; et c'est pour cette raison que ces tomates sont sans saveur, du fait que l'engrais aboutit à la perte du lien de la plante avec la vie au niveau de l'horloge biologique. Quiconque mange quelque chose issu de la permaculture voit tout de suite les résultats à l'intérieur de son propre corps et cela de façon quasi immédiate; par la joie déjà du fait des saveurs, des textures, des odeurs; par le jeu sur ses humeurs et sa vitalité, la joie de vivre, l'attisement du désir (la libido, en particulier, lol).
Explication: il y a encore cent cinquante ans, les gens allaient par exemple aux mines, dès l'âge de 7/8 ans, six jours sur sept. Leur alimentation était quasiment exclusivement composée de pain. Il suffit de regarder alentour, de considérer cette larve qu'est l'homme moderne, l'homme décadent, fini, épuisé, qui ne survit plus qu'à coup de toxiques et de stupéfiants, pour voir que cela n'est plus à sa mesure. Comment est-ce possible?
Déjà, qu'est-ce que le blé? On peut remarquer qu'historiquement, - 10 000 ans environ, l'essor de l'humanité est concommitant avec l'invention de l'agriculture et la domestication du blé dans les plaines du Tigre et de l'Euphrate. Jusqu'à récemment, le blé est cultivé de façon naturelle, sans intrants, sans usage de pétrochimie; ce blé est de surcroît présent sous forme de multiples variétés. Sur le plan nutritionnel, le blé est un aliment à part car il contient un amidon particulier, lequel est tranformé par l'organisme en glucide. Autrement dit, le blé pur est une bombe énergétique.
Qu'a fait l'industrie? Ajout massif d'intrants, privilégiant la standardisation visuelle, des saveurs, etc, rendant au passage le blé malade. Sélection de variétés à haut rendement. Etc, etc. Résultat: 40% de la production n'est pas panifiable et finit à l'alimentation des cheptels; la population devient intolérante sur le plan intestinal. De façon dérivée, l'organisme ayant besoin d'énergie pour carburer, ne trouvant plus de bon glucide, elle se contente du sucre industriel et raffiné, lequel est un poison pour l'organisme et se trouve en large quantité dans toute la bouffe industrielle.

Pétrole, énergies fossiles, métaux, etc: en moins de 100 ans, l'Occident a quasi épuisé tous les gisements, lesquels gisements viennent de processus de chimie naturelle se déroulant sur des centaines de milliers d'années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent



Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: ...   Sam 13 Juin - 9:12

http://www.lefigaro.fr/sciences/2009/05/21/01008-20090521ARTFIG00431-le-changement-climatique-accroit-le-bruit-des-vagues-.php

Le changement de son affecte même les vagues. Activité de type sismique. Eh ouais, le vent, l'eau, la terre. Qui dit sismique dit tellurique. Tout ces changements sont liés à un changement du magnétisme terrestre. Le magnétisem étant une réaction/adaptation à l'environnement cosmique du globe, en particulier l'influence du soleil, on retrouve cela effectivement dans le son car le son - une onde - est de fait lié à la lumière. En fait, c'est l'intelligence humaine qui sépare ces ondes qui ne sont qu'une. C'est pourquoi par exemple on peut faire pousser de belles tomates, phénoménales, sans engrais, rien, en leur faisant écouter du ...Mozart ou du Bach. 90% des maladies vagétales sont de type cryptogamique; c'est-à-dire qu'elles aboutissent au marasme de la plante par le faussement/empêchement du lien de celle-ci avec le rayonnement solaire. Notre adn lui-même réagit en temps réel à la lumière solaire.

http://www.maxisciences.com/r%E9chauffement-climatique/le-rechauffement-climatique-a-l-039-origine-de-l-039-emergence-des-maladies-animales_art2184.html

La peste est apparue et repartie de façon incompréhensible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent



Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: ...   Sam 13 Juin - 9:25

Tu vois le cercle vicieux.
Tu bouffes des merdes. Un sucre nocif, artificiel, transformé qui est un ersatz de carburant. Rien que le fait de changer, prendre du fructose, du miel bio et mieux élevé par toi-m^me, change tout chez toi, les humleurs, la vitalité, etc. Le début est dur car tu te trouves en sevrage, ton corps réclame le sucre, c'est pourquoi la tête te tourne. Quand tu prends du vrai sucre, un sucre sain, ceci n'arrive jamais; tu as faim simplement, ton corps te le dit.
Quand tu regardes les étiquettes des produits industriels transformés, tu t'aperçois qu'il y a du sucre partout; sur le plan du goût, il est masqué mais ton organisme le reconnait inconsciemment. C'est pourquoi tu trouves le produit 'bon'. Tu trouves ce mauvais sucre sous de multiples formes, le glucose par exemple; le glucose, c'est un sirop épais de saccharose, que l'on amène à ébullition et que l'on invertit en ajoutant un acidifiant, come l'acide tartrique ou l'acide citrique. Joli tour de passe passe, le mauvais sucre devient scientifique, glucose ça jette ieux que saccharose ou sucre. Mais c'est un très mauvais glucose tout de même.

Dans les produits industriels, tu trouves ensuite quantité de produits chimiques qui n'ont strictement aucun interêt nutritionnel. L'objet de la nourriture, c'est de maintenir en état le corps et ses organes, son fonctionnement. Ces produits sont là pour des motifs de marketing. Qu'il y ait toujours la m^me couleur, le même aspect, le même goût, etc. Ces produits sur lesquels il n'y a nulle étude d'impact sont absorbés de façon quotidienne, répétée, à des doses incroyables. Il est impossible qu'ils n'aient aucun effet sur le corps. D'après mon expérience - j'ai cessé la prise de toute chose qui ne soit pas faite par moi et élevée naturellement, l'effet est que cela joue sur les humeurs et donc les hormones. Ca rend dépressif. Conséquemment, ça rend triste. Conséquemment, ça donne envie de se divertir/fuir, de se saoûler, etc. Ca fait des hommes des morts vivants qui se traînent dans le fracas, l'illusion de la vie. La vie, c'est dans les veines qu'elle coule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bouzak
Administrateur


Nombre de messages : 985
Date d'inscription : 09/09/2005

MessageSujet: Re: J'ai froid aux mains même si j'ai mis des gants   Sam 13 Juin - 17:43

Je n'ai pas encore jeté un oeil sur tous les articles que tu as posté, Laurent - par contre, j'ai jeté un oeil sur le livre de Seymour (Revivre à la campagne) qu'a acheté ma copine et ce qu'il dit dans ses introductions et préfaces me rappelle beaucoup le discours que tu tiens.

Imaginons que je veuille rentrer dans ce mode de vie, que me conseillerais-tu ? (diplôme scientifique ? Ouvrage ? Expérience solitaire ?...)

_________________
Nous on reste à crier
Que ça nous blesse
Que l'infiniment grand petit ici on déteste
A mettre au feu
Ta gentillesse
A dépolir le vert qui coule de tes yeux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bouzak
Administrateur


Nombre de messages : 985
Date d'inscription : 09/09/2005

MessageSujet: Re: J'ai froid aux mains même si j'ai mis des gants   Sam 13 Juin - 17:58

Que penses-tu, aussi, de cet article que j'avais posté sur le forum il y a pas mal de temps :
http://onetrip.zikforum.com/apercus-f5/le-rechauffement-climatique-t394.htm

_________________
Nous on reste à crier
Que ça nous blesse
Que l'infiniment grand petit ici on déteste
A mettre au feu
Ta gentillesse
A dépolir le vert qui coule de tes yeux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent



Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: ...   Lun 15 Juin - 12:20

Je dirais:

"Il faut que tu aies à tout instant cela à l'esprit: "je suis le premier homme à nouveau*"."

Et donc, tu arrives quelque part, il faut que tu répondes à tes besoins. L'alimentation, par exemple. Pas la peine d'aller chercher des livres, te renseigner, etc. Comment a-t'il fait, lui? Il s'est contenté de son intelligence et de son environnement immédiat.

[*"La première chose que je sais, c'est que je ne sais rien".]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent



Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: ...   Lun 15 Juin - 12:26

Au sujet de l'article, propos inepte.

"La terre a déjà pu se remettre de ce cataclysme".

Ce mr à grosse tête n'est pas capable de deviner que la terre elle-m^me génère ce cataclysme et ceci à des fins que nous ne pouvons pénétrer, etc, etc.
C'est incroyable de lire des trucs pareils.

Ce qu'il est facile d'établir, c'est ça:
Le but de la terre, s'il en est un - ce qu'il est impossible d'établir -, est différent de celui de l'homme (au quel toute morale tioent absolument à assigner un but) et qu'elel est autonome.
On pêut établir aussi que si ces buts sont, ils sont radicalement antithétiques. Et par conséquent déduire que terre et morale sont ennemies.

C'est là où l'on va rire: la confusion entre un état intermédiaire de la terre, propice à notre existence, et un état définitif qui n'existe pas, comme le démontre la science elle-même. Il faut être un peu cohérent: la terre et l'homme sont deux choses distinctes, l'une est supérieur à l'autre, l'une génère l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krys



Nombre de messages : 1006
Localisation : Fermons-les-clans
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: J'ai froid aux mains même si j'ai mis des gants   Lun 15 Juin - 18:39

Fait pousser des citrons, des betteraves. Fabrique ton propre glucose bio ou permacultivé. T'évitera peut-être l'hypoglycémie.
Tu débarque avec des considération qui occupe 10 a 15 pour cent du PAF, depuis une quinzaine d'année. (En clair, mate la Cinq/Arte non stop pendant deux semaine. Tu verra peut être de quoi tu parles.)

Si tu as l'occasion je conseil de faire des recherche sur le mythe de l'Eldorado, Et surtout la terra petra, ainsi que le procédé de charbonnage a basse température.
Une fois que tu aura assimilé cela, (En plus que de te présenter comme rien moins que comme le breveter de l'eau chaude, Mais ça j'ai tendance à le trouver fun.) T'arrivera peut être à percuter, tu dis des choses inexactes, sur des sujet ou le moindre branleur qui a passer qui a passer cinq heure dans un canapé a mater la teloche en sais plus long, que ce que tu lui en rapporte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent



Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: ...   Lun 15 Juin - 19:38

Lol, tu pètes un plomb, c'est amusant.

Tu aurais dû remarquer que j'ai conseillé de se fier à sa propre intelligence, d'ouvrir ses propres sens, c'est-à-dire de vivre en interaction avec un milieu. Et non de regarder la télé, lire des livres, importer des méthodes comme la terra preta (la terre noire en portugais). L'objet n'est pas de produire ou profiter, mais de vivre inséré dans un milieu.
Google, c'est sympa, mais il faut que tu saches que la permaculture n'est pas une méthode agricole mais une conception de la vie, de soi et du monde, et de soi à l'intérieur du monde. Et bref, on n'apprend pa sà vivre dpeuis l'extérieur. On est ou on n'est pas. Mais on peut faire belle figure, m^me si c'est de plus en lus difficile, n'est-ce pas?

Je ne vois pas pourquoi tu trolles. Si je suis bien les circonvolutions de ta pensée, tu étais au départ dans le déni et le cynisme. Et d'un coup, te voilà à lancer mon proicès et mettre en cause ma personne. Pourquoi donc?

Puisque tu as l'air versé dans le truc, tu vas nous donner des infos, tant qu'à faire.

A part ça, Erwann, essaie de jeter un oeil sur le bouquin de Mollison, savoir ce qu'est la permaculture. Ca touche à la philosophie au fond, pusique ça parle de la place physique de l'homme dans la nature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valerie



Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 05/10/2005

MessageSujet: Re: J'ai froid aux mains même si j'ai mis des gants   Lun 15 Juin - 19:49

Vous êtes fâchés maintenant vous ?

Je pensais vous retrouver bon camarades.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent



Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: ...   Lun 15 Juin - 23:30

Je ne suis personnellement pas fâché.

Tu es gonflé de dire ça, tout de même, Krys. Je me rappelle t'avoir eu au tel il y a 2 ans, je te parlais de cela déjà, en particulier de la petite herbe élevée par mes soins. La Ville corrompt, décidément.

"Je n'aime pas les villes; on y trouve trop d'hommes en rut".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent



Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: ...   Mar 16 Juin - 0:50

http://jerome.laplane.free.fr/Agricultures.htm

http://www.notretemps.com/article/index.jsp?docId=2306041
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krys



Nombre de messages : 1006
Localisation : Fermons-les-clans
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: J'ai froid aux mains même si j'ai mis des gants   Mar 16 Juin - 2:17

Je suis pas fâché non plus.

Oui, je me rappelle très bien du coup de phone. J'étais dans une cuisine, chez des potes. Cela n'existe plus sous cette forme.

En deux ans, ma vie à connu quelques Rebondissements/ Bouleversements absolus de tout les repères, si bien que le dérèglement de tout les sens ne m'as plus paru être une priorité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent



Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: ...   Mar 16 Juin - 13:56

Je suis décidé à creuser plus la chose, à devenir plus intime avec le vivant.

Quand tu observes la nature, tu relèves qu'il n'y a nul endroit où la terre est nue, nul intrant (engrais, arrosage, amendement, etc), nul respect de distance de plantation, etc. Tu peux observer d'un autre côté qu'il n'y a nulle razzia de prédateurs sinon de façon exceptionnelle et dûe à des singularités, nulle maladie contagieuse et pandémique, etc, etc.

Et quand tu creuses la chose plus loin, tu ne peux que déterminer que les techniques agricoles qui ont été privilégiées, pour des motifs de rendement et de facilité, ont généré les maladies et les problèmes d'insectes. Face à ces problèmes, plutôt que remettre en question les techniques agricoles, le choix a été fait de la fuite en avant. Ainsi, face à l'appauvrissement de l'humus, bourrage d'engrais de plus en plus nocifs; pour des raisons de coût, on ajoute seulement le nécessaire et de ce fait il y a nécessité de limiter la concurrence, d'où usage immodéré des herbicides. L'appauvrissement de l'humus et la technique de la terre nue a abouti à l'incapacité pour le sol de retenir l'eau, conséquemment à la nécessité de l'irrigation (70% de l'eau utilisée par l'agriculture est gaspillée; les détournements de cours d'eau, assèchement des nappes sont de surcroît des catastrophes à d'autres degrés), ceci couplé avec la culture de variétés et espèces inadaptées aux climats. Le fait de concentrer une même variété dans un champ (monoculture) a inévitablement constitué une sorte de caverne d'ali baba pour le prédateur; d'où nécessité d'utiliser des pesticides.

La nouvelle fuite en avant aujourd'hui, ce sont les ogm. Chaque fois que l'homme s'est trouvé face à un problème, la solution apportée a été l'empirement de ce problème ou l'apparition de problèmes encore plus sérieux. Il ne peut qu'en être de même avec le sogm car ce n'est rien d'autre qu'une relation de cause à effet, une sorte d'effet domino, la cause initiale entraînant des multiples effets.

La réalité est que l'homme ayant saccagé la terre dès le départ, il faut revenir à cette origine et la corriger. Ce que font par exemple des techniques comme celle de la permaculture ou de la biodynamie.

C'est à la suite de ces constats, l'observation de la nature au-delà de ma porte, que je me suis lancé dans l'agriculture. Avec pour mot d'ordre: pas d'énergie, peu de travail, pas d'eau, pas d'intrant, etc, etc. Et la réalité est que je fais pousser ce qu'il me faut avec rien. Dans cet espace qu'est le potager, je laisse agir les forces naturelles, me contentant simplement de sélectionner ce dont j'ai besoin. En quelque sorte une sorte de supermarché vivant où il n'y a qu'à se servir.

Bref, il est donc facile de cultiver de façon écologique, naturelle, et de connaître l'abondance. Avec inévitablement la révolution derrière et le bouleversement de l'ordre social. Car la seule différence que l'on trouve dans ces deux doctrines - celle naturelle et celle productiviste -, c'est l'ordre social. D'un côté, tout le monde produit sans effort et de l'autre, l'un produit pour une foule qui ne produit pas.
La foule qui ne produit pas, ne subvenant pas à ses besoins, est donc obligée d'aliéner sa force de travail. Contre de l'argent, lequel lui permet de subvenir à ses besoins et de se divertir.
Dans l'autre cas, la nature fournit la force de travail, tu n'es pas aliéné, tu as tout le temps de prendre le temps.
D'un côté, la servitude; de l'autre la liberté.
D'un côté, le massacre écologique et la mort; de l'autre, l'harmonie avec la nature et la vie;
D'un côté, la dépression et de l'autre la joie;
D'un côté la stérilité et de l'autre la créativité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bouzak
Administrateur


Nombre de messages : 985
Date d'inscription : 09/09/2005

MessageSujet: Re: J'ai froid aux mains même si j'ai mis des gants   Mar 16 Juin - 18:07

Le tableau que tu dresses est un peu trop idyllique - car la terre n'est pas à toi : elle est à l'état. Conséquemment, cette terre, il faut bien la payer. Et pour la payer, etc.

C'était juste pour relativiser un brin. Sinon, je suis d'accord sur le fond.

_________________
Nous on reste à crier
Que ça nous blesse
Que l'infiniment grand petit ici on déteste
A mettre au feu
Ta gentillesse
A dépolir le vert qui coule de tes yeux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent



Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: ...   Mar 16 Juin - 23:53

Lol, je crois que la servante s'est décidée à montrer à son maître toute sa gratitude. A l'aune de celle-ci, on verra la vérité de l'Etat!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: J'ai froid aux mains même si j'ai mis des gants   

Revenir en haut Aller en bas
 
J'ai froid aux mains même si j'ai mis des gants
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Opération] Le rêve de Bill : lever les mains pendant Hilf Mir Fliegen
» ...mains & bras...
» Musiques à 4 mains et 2 pianos
» Top 1 - j'ai des frissons et c'est pas à cause du froid!
» Pour ne pas avoir froid en vélo l'hiver....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Trip :: Aperçus-
Sauter vers: