| envisager un autre cycle |
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Zone Libre III

Aller en bas 
AuteurMessage
krys



Nombre de messages : 1006
Localisation : Fermons-les-clans
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Zone Libre III   Lun 15 Juin - 17:41

Un troisème opus est envisagé.

Citation :
Dimanche 14 Juin 2009

ANGOULEME. Le guitariste de Noir Désir et ses complices de Zone Libre s'acoquinent avec les rappeurs Hamé (La Rumeur) et Casey. Ensemble, ils explorent « L'Angle mort », où des mots d'orfèvre percutent les murs de guitares
Teyssot-Gay en liberté

Coup de coeur pour un album coup de poing. En collant leur intransigeance musicale au rap lettré, raffiné et percutant de Casey et Hamé, Serge Teyssot-Gay, Marc Sens et Cyril Bilbeaud, les trois comparses de l'expérimental projet Zone Libre, livrent un disque éveilleur de consciences, miroir d'une époque, brillant et sans équivalent... « L'Angle mort », comme le dernier espace de liberté, l'endroit où le rock et le rap ont enfin cessé de se tourner le dos. En attendant le passage au festival angoumoisin Garden Nef Party (17 et 18 juillet), Serge Teyssot-Gay évoque le projet... et l'avenir de Noir Désir.

« Sud Ouest Dimanche ». Comment est né ce projet avec Casey et Hamé ?

Serge Teyssot-Gay. J'avais invité La Rumeur pour des premières parties de Noir Désir en 2002. J'avais flashé sur leur démarche, leur musique. Ensuite, j'ai découvert Casey, qui m'a impressionné par sa plume et sa présence... Il m'est arrivé de poser une guitare en studio pour La Rumeur.

Et un jour, Casey et Hamé m'ont fait part de leur désir de travailler avec un groupe de rock. Le groupe existait, Zone Libre, dont tous les membres ont une culture hip-hop assez riche... Très vite, on a eu envie de confronter cinq personnalités, de manière assez brute, sans que personne ne fasse de compromis dans sa démarche artistique.

Depuis quand écoutez-vous du rap ?

Ça fait quinze ans que je n'écoute pratiquement plus que ça. Pareil pour Marc et Cyril. Cette culture nous nourrit. Surtout une forme de rap américain, en quête d'innovation, de recherche. On est fan de gens comme Dälek ou de l'univers urbain de Company Flow, qui détourne la musique électronique pour en faire de la musique organique. Pour eux, la musique n'est pas un décor. Un sentiment que tu n'as pas forcément avec les rappeurs français.

Comment avez-vous travaillé avec Casey et Hamé ?

Ils avaient simplement écouté deux ou trois bouts de répétition pour voir s'ils étaient d'accord sur la direction que l'on prenait... On a enregistré à la Nef d'Angoulême. Puis, il s'est passé un an et demi avant que Casey et Hamé ne posent les voix.

Les guitares respectent le phrasé rap. Comment jugez-vous l'évolution de ton jeu ?

En fait, sur cet album, il m'arrive de ne pas distinguer le jeu de Marc du mien. Comme il nous faut des fondations à la basse pour soutenir les mots, on s'est partagé le boulot : Marc à la basse sur certains morceaux et moi, sur d'autres, avec une guitare-baryton qui fait office de basse. Il y a une vraie complémentarité entre nous... Et puis, il y a l'apport de Cyril à la batterie. Dans Zone Libre, l'élan qu'il donne aux compositions est fondamental.

Dans l'album, le thème de la privation de liberté, la dénonciation de la surveillance permanente, sont très présents...

Si les textes de Casey et Hamé nous touchent, c'est parce qu'on perçoit leur pertinence au quotidien... Il y a, entre nous, une envie commune de défendre une colère. Cette colère, on l'exprime avec nos instruments. Chez Casey et Hamé, elle est perceptible dans les mots. Ils arrivent parfaitement à faire partager des considérations à la fois universelles et intimistes...

D'autres morceaux, comme « Purger ma peine », se posent comme des actes de résistance...

Oui, mais sans être des porte-voix, sans brandir d'étendard. Trop de gens utilisent le prétexte de l'engagement citoyen. Et, au final, ça sonne creux. On revendique juste le fait de nourrir une réflexion sur un quotidien qui prend ses racines dans la banlieue nord de Paris, sur la cons-cience qu'il y a matière à se révolter.

Que vous inspire le marathon judiciaire vécu par Hamé, poursuivi depuis 2002 par le ministère de l'Intérieur ?

En dépit des procès gagnés par Hamé, il y a un vrai acharnement de la part d'un gouvernement méprisant qui veut éteindre la parole. Et ça ne concerne pas qu'Hamé... Les violences policières touchent aujourd'hui toutes les couches de la société, les ouvriers en grève, les professeurs, les étudiants. Même l'humour nous est interdit. Il est temps que l'on se débarrasse de ce gouvernement. Par le vote, parce qu'il ne nous reste plus que ça.

Avez-vous envie d'une suite à ce projet ?

Oui. On est un collectif à géométrie variable. Hamé ne fera pas, par exemple, la tournée qui vient. Ce projet est en perpétuelle évolution. Ceci dit, on a clairement envie de se retrouver avec Casey pour un deuxième album.

Avec Noir Désir, où en êtes-vous ?

On est en période de composition. On ne se met pas de pression, de date limite de sortie d'album, parce que ça nuirait au processus créatif.

Et la scène ?

La question ne se pose pas. Notre logique est celle de tous les groupes : on a besoin de se retrouver pour créer un nouveau souffle. Quand cette base sera posée, il y a des chances pour que l'on ait envie de défendre le projet sur scène.

Après Zone Libre à la Garden Nef Party en 2009, Noir Désir chez les copains de la GNP en 2010 ou même en 2011, ça aurait de la gueule, non ?

Ce n'est pas exclu, c'est évident. Mais ce n'est pas à l'ordre du jour. On ne s'amuse pas à faire des effets d'annonce. D'une part, parce qu'on n'est jamais sûr de rien. Et puis parce que ça fout le bordel. Les téléphones sonnent dans tous les sens. Et ça, ça finit par parasiter et par épuiser.
Auteur : Propos recueillis par
Bertrand Ruiz
b.ruiz@sudouest.com

(Sud ouest)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matth

avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Zone Libre III   Jeu 18 Juin - 22:02

Apparemment pour les Noir Des', les compos musicales sont toutes au point, le problème majeur viendrai de Cantat. Soit disant qu'il connaitrait des problèmes d'inspiration depuis 5/6 ans (ça pourrait expliquer "Gagants/Perdants" !).
J'ai lu ça je sais plus où une interview de je sais plus qui, celui qui vient de pondre une (encore) nouvelle bio de Noir Des', Pierre Mila-???-kov je crois.

Je n'ai toujours pas écouté "l'angle mort", j'en ai entendu quelques bribes parfois tres bonnes, parfois lourdingues ... je les verrai bien sur scène surtout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krys



Nombre de messages : 1006
Localisation : Fermons-les-clans
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Zone Libre III   Lun 13 Sep - 9:25

13 septembre 2010 06h00 | Par bertrand ruiz 0commentaire(s)
Zone Libre reste en éveil sur l'avenir de La Nef

Le groupe du guitariste de Noir Désir enregistre son troisième album à La Nef. Rencontre.


Cyril Bilbeaud, Serge-Teyssot Gay et Marc Sens travaillent à La Nef. PHOTO ISABELLE LOUVIER


Zone Libre à La Nef… Une histoire de fidélité. Le groupe deSerge Teyssot-Gay (Noir Désir), de Cyril Bilbeaud, ex-batteur de Sloy,et de Marc Sens, guitariste hors-norme connu pour sa collaborationfructueuse avec Yann Tiersen, a déjà enregistré ses deux premiersalbums dans les murs de la salle angoumoisine… L'instrumental « Faitesvibrer la chair » et aussi « L'angle mort », rencontre excitante entredes guitares acérées et le rap de Casey et Hamé… On sesouvient aussi qu'en juillet 2009, sur l'une des scènes de la GardenNef party, Zone Libre, Casey et leur nouvel acolyte, B.James, avaienttrouvé « l'angle mort à la barbe des miradors » sur l'herbe de la Fermedes Valettes, perçant le petit crachin pour donner l'un des sets lesplus percutants de cette ultime édition. OAS_AD('Position1');
Quinze mois plus tard, la GNP n'existe plus et Jean-Louis Menanteau,en désaccord total avec la mairie, a quitté son poste de directeur deLa Nef. Un bouleversement dans le panorama culturel angoumoisin qui nelaisse pas insensible les routards de Zone Libre. « J'ai connuJean-Louis en 1985 quand Noir Désir est venu au Mazoing. Depuis, on n'ajamais arrêté de travailler ensemble », se rappelle Serge Teyssot-Gay àl'heure de fabriquer un successeur à « L'Angle mort ». Jalousies «Je ne sais pas si les gens s'en rendent compte, mais l'apport culturelde La Nef est remarquable pour une ville de la taille d'Angoulême.Jusqu'au festival, Jean-Louis a mis la barre très haut et peut-êtresuscité des jalousies… C'est bien simple, pour moi, la Garden Nef,c'était le meilleur festival de France. La programmation avait de lagueule et le fantastique accueil réservé aux groupes permettait auxmusiciens de rester concentrés sur le boulot. Nous, lors de notrepassage, on a juste essayé d'être à la hauteur de cet accueil. » «Jean-Louis a tout compris », ajoute Cyril Bilbeaud, dont le groupe Sloya fait sa première escale à l'ancienne Nef en 1995. « C'est unpassionné, quelqu'un de la partie. Les gens comme lui sont de plus enplus rares dans le métier… Ce qui s'est passé ici, c'est justeattristant et choquant. Son départ après vingt-deux ans de travail nousa stupéfaits ! » Au-delà des marques d'amitié, Zone Libres'interroge sincèrement sur l'avenir de La Nef depuis le départ de sonfondateur, alors que la réflexion engagée à l'agglomération sur lamutualisation des équipements culturels suit son cours. « On enregistrenos albums ici parce que La Nef est un excellent outil de travail,affirme Serge Teyssot-Gay. Tout a été très bien pensé, des salles derépétition, où émergent les groupes locaux, aux liaisons parpasserelles. Dans notre vie de musicien, on a vu énormément de clubs etde salles. Mais La Nef reste un endroit unique, parfaitement adapté,avec une équipe réactive qui connaît la façon de travailler desgroupes. Ce serait dramatique de perdre ce savoir-faire et cet étatd'esprit. » Cette semaine, Zone Libre lâchera les derniers jetsde son troisième album auto-produit. Dans la grande salle angoumoisineoù s'étalent les instruments, Casey et B.James vont jeter les mots dela rue sur la puissance sonique du trio. Enregistrement « live », brut,« en réaction aux produits surfaits dans le monde de la musique, oùtout est calibré, formaté et lissé ». Une liberté de ton artistique quitrouve forcément ses aises à La Nef.

(Sudouest : http://www.sudouest.fr/2010/09/13/zone-libre-reste-en-eveil-sur-l-avenir-de-la-nef-183602-607.php )


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krys



Nombre de messages : 1006
Localisation : Fermons-les-clans
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Zone Libre III   Lun 6 Déc - 13:12

https://www.facebook.com/ZoneLibreCaseyBJamesOfficiel?ref=ts

le 31 janvier 2011 - Sortie de Zone libre vs Casey et B. James "les contes du chaos"
Tournée a partir de mars.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krys



Nombre de messages : 1006
Localisation : Fermons-les-clans
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Zone Libre III   Mer 22 Déc - 16:39

Aiguise moi çà : http://www.divshare.com/download/13576891-101

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matth

avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Zone Libre III   Jeu 23 Déc - 0:56

Vu ça hier, super titre je trouve. Même sur un thème moins "chaud", je trouve la plume de Casey énorme.
Pas convaincu par B.James par contre, il a une voix qui pousse plus qu'Hamé, en live ça envoit bien, mais perso je comprends rien à ce qu'il dit.

Sinon, un chouette petit film:
http://vimeo.com/9623642

Sinon, un chouette petit live:
http://www.grandcrew.com/fr/videos/zone-libre-vs-hame-casey-concert-eurockeennes-belfort

Sur facebook, les dates commencent à tomber, une grosse vingtaine.

19.03 - Annecy (74) @ Le Brise Glace
22.03 - Bordeaux (33) @ Le Rocher de
Palmer
23.03 - Niort (79) @ Centre Culturel
24.03 - Nantes (44) @ L'Olympic
25.03 - Evreux (27) @ L'Abordage
26.03 - Blois (41) @ Chatodo
29.03 - Dijon (21) @ La Vapeur
30.03 - Paris (75) @ Nouveau Casino
07.04 - Lyon (69) @ L'Epicerie Moderne
08.04 - Montpellier (34) @ Victoire 2
09.04 - Macon (71) @ La Cave
13.04 - Orléans (45) @ L'Astrolabe
14.04 - Rennes (35) @ L'Antipode
15.04 - Angoulême (16) @ La Nef
16.04 - Clermont Ferrand (63) @ La
Coopérative de Mai
17.04 - Hericourt (70) @ Le Catering café
/ Festival Impetus
22.04 - Albi (81) @ Festival Complot sur
le Campus
23.04 - Avignon (84) @ Les Passagers du
Zinc
28.04 - Tourcoing (59) @ Le Grand Mix
29.04 - Le Mans (72) @ L'Oasis
30.04 - Cherbourg (50) @ Festival Terra
Trema

Le myspace n'est plus tenu à jour.

Enfin, le disque sort chez Intervalle Triton, le label crée cette année par Serge (exit T.Rec donc ?).
Je ne sais pas si tout ça a déjà été dit ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krys



Nombre de messages : 1006
Localisation : Fermons-les-clans
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Zone Libre III   Jeu 23 Déc - 5:34

C'est bien çà :

Le Premier, "faites vibrer la chair" est sorti chez T-Rec ( Le label De Jean-Charles Versari, Cyril Bilbaud, et Serge Teyssot-Gay.)

Le Second, "l'angle mort" est sorti chez la Rumeur Record ( Bien que présenté comme étant une co-prod avec T-rec...) Je crois que dans l'idée d'Hamé et de Serge, il s'agissait de contrecarrer l'étouffement financier de La Rumeur, histoire qu'il ne perde pas leur procès, faute de fond... Mais pour le coup ça a susciter pas mal d'incompréhension : Une formation constitué de deux des trois membres d'un label qui préfère sortir leur seul Scud, qui risque de se vendre un peu, sur un autre label que le leur... Surtout avec T-Rec qui se retrouve aux abois, l'année suivante.

Bon, j'imagine que c'est déjà le bordel d'être cohérent au sein d'un collectif, alors obtenir la cohésion dans deux.

Donc, Le Troisième "Les contes du Chaos" sort sur un seul label tout nouveau tout beau "Intervalle Triton" qui m'a l'air comme à toi, d'être un label Teyssot-Gay... La B.O. de Magma (Plus ou moins un remontage de "faites vibrer la chair".) est crédité T-REC/Intervalle Triton.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matth

avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Zone Libre III   Jeu 23 Déc - 14:52

Oui c'est bien le label de Serge, geré par Madame:
http://www.societe.com/societe/intervalle-triton-519620280.html

Ce qui serait bien dans cette optique c'est des disques d'inédits, pas distribués, à commander directement, par exemple les réinterprétation sur la tournée 2009 des morceaux de Casey. "Dans nos histoires" est énorme, une version studio le ferait bien.

Ce label pourrait être une solution pour Serge pour sortir "plus", visiblement il a tellement de choses sur le feu qu'un disque tout les deux ans lui soit juste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Zone Libre III   

Revenir en haut Aller en bas
 
Zone Libre III
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enregistrements libres de droits en libre écoute (3)
» Mika en chat sur Zap zone
» Zone X'Press Métal Mag
» Mercredi Libre - Noël 92
» [Libre] Varg Vikernes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Trip :: Autour de Noir Désir-
Sauter vers: