| envisager un autre cycle |
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 ce n est pas moi qui clame (par tof)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Admin
Administrateur


Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 09/09/2005

MessageSujet: ce n est pas moi qui clame (par tof)   Sam 10 Sep - 14:34

* Message posté par tof *


bonjour

bon je viens de recupérer une bonne connexion (adsl) donc je redécouvre "aiwadirock", et avec grand bonheur le live de lille2002 !

et en parlant de ce concert je découvre pour la seconde fois "ce n est pas moi qui clame", quelle est l histoire de ce morceau ?
derniére compo, "juste" un morceau d'introduction pour
la tournée 02 ?????

merci bcp !


Dernière édition par le Sam 10 Sep - 14:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onetrip.zikforum.com
Admin
Administrateur


Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 09/09/2005

MessageSujet: Re: ce n est pas moi qui clame (par tof)   Sam 10 Sep - 14:35

* Message posté par un invité *


C'est la mise en musique d'un poème d'un auteur hongrois nommé attila joszef. (Je me demande si cette traduction est de Kristina ou non).
Joszef s'est suicidé à l'âge de trente et un ans, se jetant sous un train de marchandises, "du fait de la situation de l'esprit à son époque", déclara Thomas Mann dans son oraison funèbre.(comprenez la montée pas du tout résistible du nazisme et de la terreur).
Difficile de dire ce que nd voulait faire de cela. Peut-être comme intro pour le projet du dvd ou du cd live.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onetrip.zikforum.com
Admin
Administrateur


Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 09/09/2005

MessageSujet: Re: ce n est pas moi qui clame (par tof)   Sam 10 Sep - 14:36

* Message posté par tof *


okok merci bcp, je m en retourne écouter avec une nouvelle oreille..

merci!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onetrip.zikforum.com
Admin
Administrateur


Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 09/09/2005

MessageSujet: Re: ce n est pas moi qui clame (par tof)   Sam 10 Sep - 14:37

* Message posté par Slippeur *


En fait, à l'ecoute de titre, l'ambiance créée, musicalement, le texte scandé etc... m'a fait penser à une sorte "d'excroissance" de "nous n'avons fait que fuir"... une voie plus difficle d'acces de prime abord, et pas evidente dans un concert "rock"... mais dont le format (env. 10 min) permettait de se loger dans un set....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onetrip.zikforum.com
Admin
Administrateur


Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 09/09/2005

MessageSujet: Re: ce n est pas moi qui clame (par tof)   Sam 10 Sep - 14:38

* Message posté par Krys *


Joszef Attila c'est le monument national de la poesie hongroise,
il y a en Hongrie un prix à son nom,
Je pense qu'il a du être traduit ... heu, Il y a longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onetrip.zikforum.com
Admin
Administrateur


Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 09/09/2005

MessageSujet: Re: ce n est pas moi qui clame (par tof)   Sam 10 Sep - 14:38

* Message posté par Céline *


Il y a quelques temps, un chat et moi même, lors du concert du zenith, avions été, chacune de notre coté, passablement chamboulée par "ce n'est as moi qui clame...".
Lors d'une conversation autour d'un verre, on se rendi compte que toutes deux avions fait des recherches sur ce damné hongrois et que face au vide intersideral sur le net, dans nos esprit germat l'idée de créer un site.
En dehors du fait que techniquement parlant ni le chat ni moi n'avions la moindre connaissance sur la creation de site, on s'est vite retrouvé confronté au manque de sources : très peu de traductions, pas de réeditions ect.....

Et puis nos chemins sont partis ailleurs, et puis il y eu Vilnius ect......mais l'idée est toujours dans un petit coin de nos têtes....

CéLine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onetrip.zikforum.com
Admin
Administrateur


Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 09/09/2005

MessageSujet: Re: ce n est pas moi qui clame (par tof)   Sam 10 Sep - 14:39

* Message posté par Krys *


Very Happy C'etait donc vous ! Suite à l'interrogation sur l'auteur du texte, qui trainait sur le forum... Je me suis lancé dans la quete du Grall. Je suis aller dans une biblothèque faire deux, trois recherches. Je suis tombé sur :
    POESIE HONGROISE ANTHOLOGIE (extraits)
    Marc Delouze 1978 Les Editeurs Francais réunis

Mais pas de texte s'intitulant ainsi à l'interieur... Alors, j'ai eplucher les styles afin de retrouver des similitudes. Il y avait quelques textes de JOSZEF Attila. (présent à titre posthume, il s'agit d'une anthologie de textes d'auteur comtemporain, sélectioné/réunit/traduit du hongrois principalement par Marc Delouze... A la mode hongroise, les prénoms viennaient après le nom de famille.) Alors que je pensait à un truc plus comtemporain, et ça ne m'avait pas parler plus que çà...) Alors que BENJAMIN Laszlo, BERES Attila, CSANADI Imre, HAJAS Tibor, MEZEY Katalin, MULLER Peter et ORBAN Otto ... Finalement en partant d'une interrogation posée par deux inconnues sur un forum. j'ai trouvé autre chose, un gout pour la poèsie hongroise, les livres en papier... Merci donc de vous être poser (edit : de saines ) questions auxquels je n'avais pas les réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onetrip.zikforum.com
Admin
Administrateur


Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 09/09/2005

MessageSujet: Re: ce n est pas moi qui clame (par tof)   Sam 10 Sep - 14:40

* Message posté par Céline *


C'etait donc nous et c'était donc toi Very Happy Very Happy (j'avais un souvenir que tout ca avait commencé via le forum mais c'etait un peu flou...)

Il y a des docs à la Bibliothèque Nationale de France mais pas tellement possible de les atteindre (et pourtant je bosse la bas Surprised )
En tuot cas, tant pour le chat que pour moi, l'envie est toujours là.....dans mes cartons doit même toujours trainer les esquisses du plan du site qu'on avait fait.....reste que niveau informatique on est toujours aussi mauvaise Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onetrip.zikforum.com
Admin
Administrateur


Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 09/09/2005

MessageSujet: Re: ce n est pas moi qui clame (par tof)   Sam 10 Sep - 14:41

* Message posté par Krys *


http://jozsefattila.fw.hu/jozsef_attila_fiatal_baloldal_ferencvaros_francaise.htmlUne biographie en français
Citation :
JÓZSEF aTTILA
(1905-1937)

Chronologie

1905 11 ávril Naissance d'Attila József dans un
faubourg de Budapest,
troisième enfant de l'ouvrier savonnier Áron József et de Borbála Põcze, ancienne domestique.

1908 Le père quitte la famille pour s'expatrier en Roumanie.
l9l0 Réduite à la misère,
la mère confie á des parents adoptifs, dans un village, les deux enfants cadets Etelka et Attila.

1912 Retour des deux enfants
à Budapest. La mére subvient aux besoins de la famille en
assumant des travaux
occasionnels. Mais ils vivent
dans l'indigence.

1916 Premier poème d'Attila József dont nous ayons connaissance.

l9l9 La mère meurt en décembre d'un cancer à l'utérus. - L'adolescent emménage chez sa soeur aînée Jolán qui a épousé un avocat. (C'est elle que, dans ses lettres, Attila appelle «Lucie».)

1920 Après avoir servi comme mousse à bord d'un chaland sur le Danube, il est, à partir de l'automne, élève du lycée de Makó, petite ville du Sud de la Hongrie.

1922 Décembre : Parution de son premier recueil de poèmes : le Mendiant de la beauté.

1923 Il passe le baccalauréat comme candidat libre.

1924 Janvier : il est inculpé de blasphéme á cause de son poème le Christ révolté. (C'est son premier procés de presse.)
Septembre : Attila József s'inscrit à la Faculté des Lettres de l'Université de Szeged, avec, comme spécialités, le hongrois, le français et la philosophie.

1925 Conflit avec un de ses professeurs à cause de son poème Coeur pur. Parution de son second recueil de poèmes : Ce n'est pas moi gui crie. En automne, il se rend à Vienne et s'inscrit àá l'Université. Ses contacts avec Lajos Kassák et la revue MA (Aujourd'hui), que celui-ci dirige, influencent sa poésie, de même que la fréquentation des émigrés hongrois - dont Georges Lukács - établis à Vienne après la chute de la République des Conseils influent sur ses conceptions sociales.

1926 Retour, en été, à Budapest. En automne, il se rend à Paris et s'inscrit à la Sorbonne.

1927 Parution, dans le numéro de février de la revue l'Esprit nouveau, de son poème intitulé Ombrage pâlot sous la peau. Il est, pour une brève période, membre de l'Union Anarchiste Communiste. En été, il passe un mois à Cagnes-sur-Mer, puis retourne á Budapest, s'inscrit á nouveau à l'Université, mais est obligé, dès l'année suivante, d'interrompre ses études en raison de ses diffcultés matérielles.

1928 Commence à traduire Villon. S'éprend de Márta Vágó ; fille d'une famille d'intellectuels aisés professant des opinions de gauche. En automne, Márta part pour Londres afin d'y poursuivre des études d'économie politique : leur amour ne résiste pas à l'épreuve de cette longue séparation.

l929 Il est, pour une brève période, employé dans une maison d'exportation. Atteint de dépression nerveuse (dont la cause essentielle est sa rupture avec Márta), il quitte son emploi pour vivre uniquement de sa plume. Parution de son troisième recueil : Je n'ai ni père, ni mère.

l930 Il adhère au Parti Communiste hongrois dans la clandestinité. Il fait la connaissance de Judit Szántó, militante communiste, qui sera sa compagne pendant cinq ans.

1931 Parution de son recueil Abats les chênes, dont les poèmes servent directement l'action politique. Le Parquet fait saisir lerecueil peu après sa parution. Attila József est inculpé de tentative de subversion etd'atteinte à la pudeur (à cause de la traduction, publiée dans le recueil, de la Ballade de la grosse Margot de Villon). Début de son traitement psychanalytique.

1932 En collaboration avec d'autres écrivains hongrois, il publie une brochure pour protester contre l'exécution d'Imre Sallai et de Sándor Fürst, deux dirigeants du Parti Communiste. - Cette action lui vaut une nouvelle inculpation. Publication du premier et unique numéro de la revue Valóság (Réalité), dirigée par Attila József. Septembre : Gömbös Gyula devient président du Conseil des Ministres. Son gouvernement s'efforce d'instaurer un régime fasciste en Hongrie. Deux ans plus tard, Gömbös conclut avec Hitler une alliance secrète qui lie le destin du pays à celui de l'hitlérisme. Octobre : Publication du cinquième recueil d'Attila József :la Nuit des faubourgs, prélude à sa période de maturité poétique.

1933 Au début de l'année, relâchement de ses liens avec le Parti Communiste, en raison, notamment, de manque de compréhension avec lequel ses camarades ont accueilli le recueil la Nuit des faubourgs.
En été, il écrit Ode, poème d'amour, dédié à une jeune femme dont il a fait la connaissance au cours d'un colloque d'écrivains.

1934 Il passe la premèére partie de l'année en province, dans la famille de sa soeur cadette, oÚ il achève son grand poème Éveil. l1 cesse de militer dans le Parti Communiste de Hongrie. Publie, sous le titre de Danse de l'ours, un recueil de poèmes choisis.

1936 Mars : Création de la revue littéraire de gauche Szép Szó (Belle parole) dont Attila József est un des rédacteurs. Parution en mai, dans cette méme revue, de son poème en hommage è Freud qui fêtait ses quatre-vingts ans. En été, il se sépare de sa compagne, Judit. En tant que rédacteur de la revue, il fait la connaissance de Béla Bartók. Parution, en décembre, de son dernier recueil de poèmes : Cela fait mal. Sa maladie s'aggravant, il entre en clinique à la fin de l'année.

1937 Janvier : La rédaction de Szép Szó invite Thomas Mann, alors en exil, à faire une conférence à Budapest. Attila József écrit un poéme en son honneur, mais quelques heures avant la séance, la police en interdit la lecture. Au début de l'année, le poète fait un bref séjour en sanatorium. Au début de l'été, il écrit Ma Patrie, poème composé de plusieurs sonnets. Nouveau séjour en sanatorium, à partir de la fin de l'été.

4 novembre. Ses soeurs le prennent avec elles a Balatonszárszó, espérant qu'il se rétablira plus facilement a la campagne.

3 décembre. Dans la soirée, il se jette sous un train et meurt.
(Redacté après le volume: Attila József, Éditions Corvina, Budapest, 1978.)

Ce n'est pas qui clame (la traduction diffère) est donc le poeme eponyme de son second receuil paru en 1925.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onetrip.zikforum.com
Admin
Administrateur


Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 09/09/2005

MessageSujet: Re: ce n est pas moi qui clame (par tof)   Sam 10 Sep - 14:42

* Message posté par Krys *


Citation :
JÓZSEF ATTILA: Aimez-moi. L’oeuvre poétique et autres textes
Traduit par Georges Kassai - Editions Phébus, Paris - 1999 - 490 pages
Traduit du hongrois sous la direction de. Attila József (1905-1937) tient rang, aux cotés de Lorca, de Trakl, de Rilke, d’Apollinaire, parmi les premiers poètes du sičcle. Ce qui ne l’empčche pas d’ętre royalement ignoré chez nous. Malgré une oeuvre précoce mais brčve - écrite en moins de quinze ans – d’une séduction et d’une spontanéité inouďs, placée toute sous le signe d’une insurrection intime contre la laideur du monde, soulevée de bout en bout par une force noire, vive, sauvage. Voilá la publication - pour la premičre fois en France - de la quasi-totalité de l’Oeuvre poétique (et d’une bonne part de l’oeuvre en prose) de cet auteur extraordinaire. Réunis par Georges Kassai, spécialiste reconnu de l’oeuvre, une pléiade de traducteurs-poètes ont fait les traductions… parmi lesquels on relevra les noms de Tzara, Éluard, Guillevic, Rousselot, Alain Bosquet, Jean Cayrol…

"Les hommes qui ne savent pas jouer me font peur."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onetrip.zikforum.com
Admin
Administrateur


Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 09/09/2005

MessageSujet: Re: ce n est pas moi qui clame (par tof)   Sam 10 Sep - 14:43

* Message posté par Dune *


Citation :
... ici complétées par quelque deux cents inédits majeurs (soit la quasi-totalité de l'Oeuvre poétique) : le tout "mis en poèmes" et non point simplement traduit, de façon à faire chanter en notre langue ces vers dont la musicalité fascinait Bartók. Cela suffira-t-il à faire aimer chez nous ce poète turbulent entre tous, qui se disait "né avec un couteau entre les mains" ? Renversé par tous les chevaux A peine sorti des poussières, Je joue mal avec les couteaux Des grands tourments qui me lacèrent... Armé peut-être, mais incapable de se servir de ses armes contre un autre que lui-même, Attila József, gamin "mal grandi" (il se suicidera à 32 ans), ne sut jamais que crier "Aimez-moi !" Dans un silence assourdissant. L'heure est peut-être venue pour nous de prêter l'oreille à ce cri.

Aimez-moi
Sortie 22/04/2005
Auteur Attila Jozsef
Préface Jean Rousselot
Traduction Georges Kassai
Editeur Phebus
Collection D’aujourd’hui Etranger
704 pages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onetrip.zikforum.com
Admin
Administrateur


Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 09/09/2005

MessageSujet: Re: ce n est pas moi qui clame (par tof)   Sam 10 Sep - 14:44

* Message posté par Chamane *


Merci à vous pour ces renseignements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onetrip.zikforum.com
Admin
Administrateur


Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 09/09/2005

MessageSujet: Re: ce n est pas moi qui clame (par tof)   Sam 10 Sep - 14:45

* Message posté par Dune *


Petite piqure de rappel.
C'est sorti. La Fnac demande 4 à 8 jours de délai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onetrip.zikforum.com
Admin
Administrateur


Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 09/09/2005

MessageSujet: Re: ce n est pas moi qui clame (par tof)   Sam 10 Sep - 14:46

* Message posté par Dune (le 4 mai 2005) *


:?
Lundi 2 : mail de la Fnac pour informer d'un délai plus long que prévu
Mercredi 4 : nouveau mail de la Fnac pour annoncer que la commande est annulée pour cause de "non disponibilité" chez l'éditeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onetrip.zikforum.com
la bête curieuse



Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 12/10/2005

MessageSujet: Re: ce n est pas moi qui clame (par tof)   Jeu 13 Oct - 19:47

je trouve ce topic alors je dirais même plus l'idée est toujours dans nos têtes

2005 est l'année du centenaire de jozsef attila
un poète à découvrir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krys



Nombre de messages : 1006
Localisation : Fermons-les-clans
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: ce n est pas moi qui clame (par tof)   Ven 14 Oct - 0:37

Bertrand Cantat parle de ce texte par avant avec Claude Faber, a propos de de la lecture qu'il a faite des texte de ce dernier en hommge a Armand Gatti (le vent pour vigule)...
Et la citation "ce n'est pas moi qui clame" apparait sur le site de 21-3 la ou il est question de la carte balnche accorder par france culture au couvent des ursulines. (été 2002)
Dans le rock'n' folk ils expliquent qu'il la balancer le texte comme ca pendant une balance et qu'il ont improviser par dessus, et decider de le garder pour le soir et qu'il ne l'ont fait que quatre fois... (en automne 2002)
L'adaption de Ce n'est pas moi qui clame, qui a utilisé est de Gabor Kardos...
___________________

Les mots… de décembre seront ceux de Josef Attila, poète hongrois du début du siècle, (dont le groupe a adapté " Ce n'est pas moi qui clame") portés par Denis Lavant sur la guitare de Serge le 11 décembre au théâtre de Reims.
__________________

Une chansson de Dick Anegarn
http://www.encyclopedie-universelle.com/abattre-poesie.html
_____________

Alors comme ça t'as tuer des chats ? pig
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la bête curieuse



Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 12/10/2005

MessageSujet: Re: ce n est pas moi qui clame (par tof)   Sam 15 Oct - 19:49

pale pale pale tu ne peux pas savoir ce que ça me fait de lire ta question . il faut que je confesse quelque chose: en réalité ce n'est pas tant que j'adore les chats, c'est plutôt que je suis un chat.

mes histoire de chat c'est tout un roman.
Bon, il faut vraiment de je change de nom de famille parce que celui là je ne le supporte plus ! et puis de passage ça commence à faire long comme passage...
mais curiosity j'aime bien et surtout cela me définit assez justement.
Alors... que pensez vous de curiosity Kill???? mouai bof. Ou curiosity K????
Je le mets au vote

Ps: pardon pour le détournement de topic (je ne le ferais plus)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
soly
Invité



MessageSujet: Re: ce n est pas moi qui clame (par tof)   Sam 15 Oct - 21:58

détourne, détourne en notes majeures même si tu veux...

tant qu'il s'agit pas de mineur...

(quoique... quelqu'un au fond de la mine poussant un wagonnet Very Happy )


hmm... ça me va, les histoires de cha(t)s et d'aiguilles à retrouver ds les bottes de foin tongue

et bienvenue en passant ... cat
Revenir en haut Aller en bas
krys



Nombre de messages : 1006
Localisation : Fermons-les-clans
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: ce n est pas moi qui clame (par tof)   Sam 15 Oct - 22:18

Tu ne peux pas savoir ce que ca me fait de lire tes circonvolution pour choisir un pseudos. J'ai crier haut et fort, que les chat tués etait des dénaisements, leur ecorchures, des fiascos. M'appele de passage de puis de lustres un partout par ailleur. Et on m'appelle encore souvent K.
Ah si je suivait les signes, Ah si je n'avais suivi les messages.

Que penses tu de "Zen Kane" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la bête curieuse



Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 12/10/2005

MessageSujet: Re: ce n est pas moi qui clame (par tof)   Dim 16 Oct - 19:12

on s'onnait ou je me trompe???
de toute façon pas envie de supporter les débordement égotiste d'autrui
pourquoi pas zen kane ? parce que ça ne me dit rien du tout et que c'était curiosity de passage
ciao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krys



Nombre de messages : 1006
Localisation : Fermons-les-clans
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: ce n est pas moi qui clame (par tof)   Lun 17 Oct - 1:25

Citation :


Les songes sont si fuyants.
J'avais rêvé d'une conversation et n'en ai retenu que quelques bribres :
"_ Il devenait évident que vous n'aviez d'autre ambition
que de devenir un enfant sauvage et prétentieux de l'être...
_Je lui ressemble donc tant que ça ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krys



Nombre de messages : 1006
Localisation : Fermons-les-clans
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: ce n est pas moi qui clame (par tof)   Mer 2 Nov - 16:15

La comédie de Reims

Lundi 12 Décembre 2005

19h Texte en voix
Création cycle hongrois

Attila Joszef par Denis Lavant et Serge Teyssot-Gay
une proposition de Kristina Radi
Avec la collaboration de Zsolt Nagy Et Akosh Szelevényi
Scénographie et Lumière Yves Collet
Enregistrer par France Culture

Trois hommes singuliers : Denis Lavant, comédien, Serge Teyssot-Gay, guitariste de Noir Desir se réunissent autour de joszef Attila poete universel.
Attila Joszef tiens rang, au coté de Lorca, Rilke et d'Appolinaire, parmis le les premiers poetes du XXeme siècle. Il est royalement ignoré des lecteurs français, malgré une ouevre - précoce et brève de quinze ans - d'une séduction et d'une spontanéité inouïes.
Le poète au prénom barbare trouve la mort à 32 ans au devant d'un train, en cette Hongrie "exotique" qui est la seule a n'avoir aucun parent de langue en Europe et qui se trouve ainsi la plus solitaire sur ce continent. Pareil a un obus, ce genie sauvage explose à l'horizon restreint du peuple. On n'en rammasse que des éclats, car il est sourd-muet pour le reste du monde. Voila pourquoi c'est a peine si Arthur Koestler ose affirmer déjà en 1937 que cet Attila Joszef fut le plus grand poète lyrique d'Europe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dune

avatar

Nombre de messages : 787
Date d'inscription : 26/09/2005

MessageSujet: Re: ce n est pas moi qui clame (par tof)   Mer 2 Nov - 18:28

Quelqu'un a réussi à dénicher "aimez-moi" ?
Parce que "royalement ignoré des lecteurs Français"... C'est plutôt l'éditeur qui nous joue des tours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krys



Nombre de messages : 1006
Localisation : Fermons-les-clans
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: ce n est pas moi qui clame (par tof)   Sam 3 Déc - 18:06

France Culture
Perspectives Comtemporaines
Le mardi de 21h à 22h

13 Décembre 2005 Attila Jozsef
Proposé par Kristina Rady

Lu par Denis Lavant
Musique : Serge Teyssot-Gay
Réalisation : Claude Guerre
Enregistré dans le cadre du Festival "A Scènes Ouvertes", à la Comédie de Reims, le 12 décembre 2005.

http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/perspectives/avenir.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krys



Nombre de messages : 1006
Localisation : Fermons-les-clans
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: ce n est pas moi qui clame (par tof)   Lun 12 Déc - 23:14

ophidie a écrit:
Merci Krys pour l'info.

J'en reviens donc, habitant Reims.

C'était franchement pas mal, un peu dans le genre "Dis pas ça".

Il n'étaient que 2: Lavant très bon, une voix magnifique, et Sergio maitrisant ses effets de son très planant avec sa gratte et ses 36 pédales d'effet.

Pas de Akosh, par contre Krystina Rady à la console son et lumière. Elle intervient même en répondant à Lavant avec des textes hongrois.

Et puis, la fin assez émouvante, où tous deux s'assoient le regard grave et écoutent la reprise de "ce n'est pas moi qui clame" du dernier live de ND pendant bien 3-4 minutes, avant que le rideau tombe...

ça a été une standing ovation, et la cerise sur le gateau, en ce qui me concerne, était que j'était au 1er rang, à 2 mètre de Sergio.

Voilà et encore merci à krys, sans qui j'aurais raté ça, à 2 km de chez moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ce n est pas moi qui clame (par tof)   

Revenir en haut Aller en bas
 
ce n est pas moi qui clame (par tof)
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Trip :: Autour de Noir Désir-
Sauter vers: